dimanche 08 décembre 2019
26 mars 2019

Bretagne: la BEI accorde un prêt de 90 M€ à la Région

Partenaire historique de la Région Bretagne, la Banque européenne d’investissement vient d’accorder un prêt à la collectivité pour financer le développement du port de Brest. À trois mois des élections européennes, cet engagement vient illustrer les différentes interventions possibles de l’UE en faveur des territoires.

Ce vendredi 22 mars, Loïc Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne et Ambroise Fayolle, Vice-président de la BEI, ont signé un contrat de prêt de 90 M€ destiné à soutenir le développement du port de Brest. Si la Région, autorité portuaire et maître d’ouvrage de ce chantier colossal (220 M€ d’investissements) a déjà bénéficié des fonds européens FEDER pour le financement du quai EMR, elle avait sollicité parallèlement ce prêt à long terme auprès de l’institution financière de l’Union européenne.

IMG 4245

Alors que les premiers industriels sont attendus mi-2019, cette signature a été l’occasion de faire un point sur l’avancée du chantier et de découvrir la nouvelle butte paysagère, du haut de laquelle la vue permet d’embrasser toute l’étendue du polder (54 ha à terme), la digue et le quai EMR.

Un point sur les travaux

En mer, la digue et le quai se sont rejoints fin 2018. Le casier est désormais totalement fermé, en attente des sédiments de dragage à partir d’octobre 2019. Actuellement rempli d’eau, il permettra d’étendre l’espace du polder actuel sur 14 ha supplémentaires.

À terre, les travaux se poursuivent et notamment les aménagements paysagers côté Moulin Blanc et Océanopolis. Les gradins du futur belvédère sont construits ainsi que son espace central. La butte paysagère (11 m de haut et 100 m de long) est façonnée et les plantations commencent à sortir de terre. La nouvelle promenade des Brestois, qui permettra de surplomber à la fois le terminal industriel et la rade, sera livrée et ouverte au public fin 2019.

Le chantier avance donc à grands pas et 6 ha sont déjà prêts à accueillir les industriels. Les 62 éoliennes offshore du projet Ailes Marines seront posées en baie de Saint-Brieuc sur des fondations de type jacket qui seront construites et assemblées à Brest. Le démarrage de cette activité est programmé dès 2020, avec 250 emplois prévus sur 3 ans.

À propos de la BEI

Créée par le Traité de Rome, la banque a pour actionnaires les 28 États membres de l’Union Européenne. Elle permet le financement à long terme d’investissements structurants pour les territoires, notamment dans le secteur des transports. Pour mémoire, la BEI a déjà financé en Bretagne le projet de la LGV et l’acquisition de matériels ferroviaires pour le réseau régional TER.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email