mardi 29 septembre 2020
6 février 2020

Pays de la Loire: une innovation prometteuse au service du transport collaboratif

De nouvelles bornes de charge électrique, intelligentes, ont fait leur apparition chez la SCOP nantaise Titi Floris, spécialisée dans le transport collectif et solidaire. Une innovation rendue possible grâce au soutien du groupe EDF, du Conseil régional des Pays de la Loire et de SMILE. Tout comprendre en quatre questions réponses.

1. Quelle est le principe de cette innovation ?

Mieux gérer la flexibilité de la consommation électrique, c’est le principe de ces nouvelles bornes de recharge intelligente de véhicules électriques, qui ont récemment été adoptées par la coopérative de transport d’enfants et d’adultes Titi Floris (Orvault, 44). Ainsi, quatre bornes de charge Smart charging (V2G), conçues par la société DREEV, co-entreprise du groupe EDF et de NUVVE, permettent à des véhicules électriques de recourir à la technologie la plus innovante dans ce domaine : le vehicule-to-grid, qui signifie “de la voiture au réseau”. Ce concept technique repose sur l’idée d’utiliser, dans les deux sens, l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques en stationnement.

2.    Comment cela fonctionne-t-il, en pratique ?

Exit le véhicule électrique passif qui ne fait que consommer : grâce à sa recharge bidirectionnelle, la batterie V2G devient une extension du réseau électrique capable de stocker de l’énergie produite aux heures où la demande est plus faible et de la réinjecter lorsque la demande est plus forte. Ainsi, une fois en stationnement et connecté à cette borne V2G, le véhicule électrique peut lui aussi stocker et redistribuer, voire produire de l’énergie, à la demande, tout en anticipant son propre stockage d’énergie, en fonction de l’utilisation souhaitée.

3.    L’utilisation de ces bornes est-elle simple ?

Oui. Cette technologie permet d’optimiser la charge ou la décharge d’un véhicule électrique, de façon efficace et économique. Le pilotage de la charge des véhicules électriques se fait majoritairement en contrôlant le moment et la vitesse de la charge, depuis le réseau électrique vers le véhicule. Ce contrôle est possible grâce à une application mobile qui permet au propriétaire du véhicule de garder la main sur la charge et la décharge de la batterie. Ainsi, l’énergie accumulée dans les batteries des véhicules électriques peut aussi servir à réalimenter un bâtiment, un quartier ou le système électrique quand ces derniers en ont besoin.

4.    Le système permet-il de générer beaucoup d’économie ?

 

L’utilisation énergétique optimisée des véhicules électriques est à la fois plus économe et plus écologique. Le dispositif permet en effet au client d’être rémunéré pour l’énergie non consommée et de cette manière mise à disposition d’EDF, qui peut, dans le cas de la SCOP Titi Floris, restituer plusieurs dizaines d’euros, par véhicule et par mois.

ILS ONT DIT…

« Assurer notre transition écologique »
« Nous avons vraiment la volonté de lutter contre le réchauffement climatique en contribuant à maîtriser les émissions de carbone du secteur des transports. Nous sommes ravis de participer au déploiement de cette nouvelle solution, qui va nous permettre de générer des économies également. Nous sommes toujours partants pour accueillir des projets innovants et ces bornes de charge novatrices sont une belle avancée dans l’optimisation des réseaux électriques. »
Boris Couilleau, PDG de Titi Floris.
*La SCOP emploie 1300 personnes, gère une flotte de 1360 véhicules, dont 61 sont électriques.

« Capitaliser sur l’immobilité des véhicules en charge »
« Le V2G est une innovation prometteuse car les véhicules électriques sont, en règle générale,statiques les trois quarts du temps. La possibilité de décharger ces bornes et de réemployer l’énergie électrique non utilisée est une occasion de penser le transport autrement. Le passage à l’échelle industrielle dépendra de notre capacité à embarquer l’écosystème et les acteurs de l’énergie et de la mobilité. »
Éric Mevellec, directeur général de DREEV

« Innover pour favoriser une écologie positive »
« Face à l’urgence environnementale, la Région des Pays de la Loire a décidé d’agir en mobilisant plus de 350 M€ d’ici à 2021 et en développant depuis 2016 sa feuille de route transition énergétique et écologique, dont les smartgrids sont un des piliers. Elle a pour ambition d’entraîner l’ensemble des acteurs de la société et de l’économie du territoire pour parvenir ensemble à assurer la transition et favoriser une écologie positive, tournée vers le modèle de croissance verte. »
Laurent Gérault, co-président de SMILE et conseiller régional des Pays de la Loire, en charge notamment de la transition énergétique et de la croissance verte.

A savoir : le projet des bornes de charge V2G de Titi Floris est soutenu à double titre par la Région des Pays de la Loire, laquelle a apporté un soutien financier de 6 000 € et a participé à son homologation par l’association SMILE, accélérateur de projets et vitrine de l’excellence industrielle dans toutes ses dimensions : production d’énergies renouvelables, stockage, usages innovants, solutions réseaux et flexibilité.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email