lundi 10 décembre 2018
26 novembre 2018

Normandie: Inauguration de l’espace Lanfry à Rouen

Situé au cœur du pôle de compétitivité du Technopôle du Madrillet, le nouvel Espace Lanfry est un centre de formation (CFA) nouvelle génération doté d’équipements performants et innovants permettant de répondre aux nouveaux besoins de formation en matière de transition énergétique et numérique.

Espace Lanfry

 

 

L’évolution des métiers et les besoins en compétences des entreprises se situent sur trois champs majeurs :

  • La Transition énergétique : pour répondre à l’obligation de résultat qui régit dorénavant la performance énergétique du bâti, des ouvrages construits, la synergie des intervenants dans l’acte de construire impose une réelle transversalité quant aux résultats attendus. Le registre collaboratif est donc la colonne vertébrale dans le BTP. C’est pourquoi, l’Espace Lanfry propose des plateaux techniques tels qu’une plateforme énergie comprenant tous les types de traitement des énergies fossiles et naturelles, ainsi qu’une matériauthèque 2.0 composée d’un centre de documentation technique, d’un espace d’exposition de matériaux innovants pour les constructions de demain et un atelier de mise en oeuvre pour tous.
  • La Transition numérique : plus intelligent et plus communiquant, le projet intègre ainsi l’innovation par le numérique : réalité augmentée, réalité virtuelle, BIM, drone, etc, et favorise au maximum l’interconnexion de l’ensemble des usagers, dans la perspective du programme « Badgeons la Normandie » soutenu par la région Normandie, en faveur d’un territoire apprenant.
  • Les Synergies : l’Espace Lanfry s’articulera autour de la mise en synergie des espaces de formation intégrant, des espaces d’hébergement et d’accompagnement socio-éducatifs facilitateurs de construction identitaire et citoyenne des apprenties et stagiaires, des organismes de formation initiale en apprentissage, des grandes écoles (INSA, CESI…), des organismes de formation professionnelle continue, des fabricants et industriels, des entreprises du secteur de la construction via un pôle de compétitivité intégré au sein du pôle d’excellence de l’éco-construction.

Le coût de l’opération s’élève à 33 millions d’euros financé pour plus d’un tiers par la Région Normandie.

consulter l’article

 

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email