vendredi 20 janvier 2017
27 septembre 2016

Ile-de-France : la lutte contre la fraude dans les transports renforcée

Alors que la fraude représente chaque année des centaines de millions d’euros de manque à gagner pour les transports publics d’Île-de-France, la Région, le Stif, la RATP et la SNCF unissent leurs efforts afin de lutter plus efficacement contre le phénomène.

Selon la Cour des Comptes, le coût de la fraude s’élève chaque année à 366 millions d’euros, soit 1 million d’euros par jour. En 2015, la fraude a représenté 171 millions d’euros de pertes de recettes pour la RATP, soit l’équivalent de 23 rames de métro ou de 475 autobus. Du côté de SNCF Transilien, le manque à gagner s’élève chaque année à 63 millions d’euros, soit l’équivalent de 6 rames de trains neufs. L’enjeu financier est donc colossal, puisque ce sont autant d’investissements en moins pour rénover et moderniser les transports franciliens. En plus d’être particulièrement injuste pour ceux qui paient leur titre de transport, plusieurs études révèlent que la fraude est particulièrement mal vécue par les voyageurs circulant en règle.

Conscients de ces enjeux, la Région Île-de-France, le Syndicat des transports d’Île-de-France, la RATP et SNCF Transilien ont décidé d’intensifier leurs politiques de lutte contre la fraude autour d’une grande campagne de sensibilisation lancée ce mardi 20 septembre.

Consulter l’article

Partager cet article :

About aurélie Radogewski

  • Email