lundi 10 décembre 2018
13 novembre 2018

Guadeloupe: la Région mobilisée face à la crise de l’eau

Guadeloupe, crise, eau, régionLa Région Guadeloupe est au rendez-vous pour fournir la population en eau, avec notamment le lancement de 36 M€ d’investissements.

Comme elle l’avait annoncé en décembre 2017, la Région Guadeloupe est au rendez-vous sur le «Dossier de l’eau» en 2018. Dans un contexte où la clause de compétence générale n’est plus dévolue aux Régions, le cadre juridique – qui est avant tout du ressort des communautés d’agglomération – devait être bien établi.

Ce cadre à présent défini, la Région Guadeloupe s’est investie à plusieurs niveaux pour accompagner les acteurs compétents et poser les bases en vue d’une sortie de crise durable. Son objectif final est de fournir une eau de qualité et en quantité suffisante aux robinets de tous les Guadeloupéens et à tous les acteurs économiques dont les activités sont pénalisées par ce manque chronique d’eau.

Les actions 2018 (début novembre) :

Face à la crise de l’alimentation en eau que connaît la Guadeloupe, la Collectivité régionale a fait le choix de porter en maîtrise d’ouvrage des travaux structurants dans le domaine de l’eau potable. Les opérations retenues sont celles définies dans le cadre du plan d’actions prioritaires validé lors de la Conférence territoriale de l’action publique (CTAP) du 1er février 2018, soit 14 opérations.

Celles qui démarrent en 2018 sont :

  • Renouvellement de 7km de réseaux d’eau potable à Gourbeyre : notification du marché de maîtrise d’oeuvre en juillet 2018
  • Renouvellement partiel du feeder de Vernou, sur la commune de Petit-Bourg : notification du marché de maîtrise d’oeuvre en juillet 2018
  • Sécurisation du système de distribution à Fonds Cacao, sur la commune de Capesterre-Belle- Eau : notification du marché de maîtrise d’oeuvre en juillet 2018
  • Renouvellement de 15 km de canalisations sur Capesterre-Belle-Eau. Diagnostic complet des réseaux de Capesterre-Belle-Eau rendu en mai 2018 : notification du marché de maîtrise d’oeuvre prévue en novembre 2018.
  • Séparation des étages de distribution de Caraque et de Grands- Fonds Gosier : notification du marché maîtrise d’oeuvre en octobre 2018.
  • Réhabiliation du réservoir de Leroux + piquage sur BEC et surpresseur adduction + surpresseur et canalisations de distribution : notification du marché maîtrise d’oeuvre prévue en novembre 2018.
  • Renouvellement de 5km de fonte grise entre Basse-Terre et Saint-Claude : lancement d’un diagnostic complet sur les 2 communes en octobre et notification du marché maîtrise d’oeuvre en novembre 2018.
  • Sécurisation des captages de Trou à Diable et de Beaugendre (Bouillante / Vieux-Habitants) : notification du marché de travaux sur Beaugendre prévu en novembre 2018 et du marché de maîtrise d’oeuvre sur Trou à Diable en octobre 2018.

L’ensemble des opérations en maîtrise d’ouvrage Région Guadeloupe du plan d’actions prioritaires représente 36,3 Millions d’€.

Par ailleurs, dans le cadre des travaux d’aménagement du lycée de Richeval à Morne-à-l’Eau, dans un souci de mutualisation des travaux et de limitation de la gêne occasionnée aux usagers, la Région Guadeloupe assure le renouvellement des réseaux d’eau potable et d’eaux usées du secteur. Les travaux sont en cours de finalisation.

Sur les fonds européens, depuis le début de l’année, 3 nouvelles opérations ont été programmées sur le FEDER, soit 1 Million € de subventions FEDER.

Par ailleurs, la Région, dans le cadre de la révision du Programme opérationnel a réussi à mobiliser 10 millions € supplémentaires sur l’eau. L’enveloppe allouée à l’eau potable et à l’assainissement s’élève donc à présent à 70 millions d’€.

La Région continue à soutenir et à faire des propositions pour faire émerger les contrats de progrès, document cadre qui doit rassembler toutes les actions dans le domaine de l’eau à l’échelle de chaque autorité organisatrice des services d’eau. Elle va attribuer en novembre 2018 un marché d’étude et d’équipements hydrauliques visant à élaborer des diagnostics permettant d’établir des plans de lutte ciblés contre les fuites.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *