lundi 28 septembre 2020
13 janvier 2020

Guadeloupe : optimisation des processus de productions agricoles

Le projet de Recherche-Développement porte sur la réalisation d’une plateforme numérique innovante agrégeant et croisant des données terrain collectées en temps réel (météo, hygrométrie, géolocalisation, température corporelle) et des données issues de la littérature scientifique.

Une partie des données brutes produites par l’outil développé sera ouverte et accessible à tout utilisateur  (exploitant  agricole,  entreprise  du  numérique,  citoyen).  En  particulier,  les  données alimenteront  le  SIG  KaruGEO,  dont  la  gestion  revient  à  la  collectivité  régionale.  L’ensemble  des données  constituera  ainsi  le  socle  d’un  potentiel  outil  d’aide  à  la  décision  et  d’assistance administrative  répondant  aux  besoins  d’accompagnements  des  agriculteurs  vers  une  agriculture raisonnée et durable.

L’expérimentation, d’une durée de 12 mois, concerne une surface agricole cumulée de 100 hectares d’exploitations pilotes. Elle vise non seulement les 4 activités agricoles majeurs de la Guadeloupe que sont la culture de la canne, celle de la banane, l’élevage bovin et celui de caprins, mais également les cultures de diversification telles que l’ananas, l’igname ou la patate douce.

La finalité de l’outil est de proposer une offre de services innovants, adaptée à la typologie des exploitations  locales(milieu  tropical,  spéculations  et  de  faible  superficie  au  regard  des  grandes cultures continentale), favorisant une réduction des usages d’intrants et permettant d’optimiser les revenus de l’exploitant.

Ainsi,  l’expérimentation  se  situe  au  carrefour  de  politiques  d’interventions  majeures  de  la collectivité régionale: l’appui à l’innovation, conformément à sa SRI-S3, le soutien à une agriculture durable  et  résiliente,  comme  indiqué  dans  son SRDE2Iet  l’accompagnement  d’entreprises  du numérique, en cohérence avec son SDUN.

Afin  de  conférer  davantage  de  lisibilité  à  l’action  de  la  collectivité  et  de  sécuriser  le  cadre  de l’expérimentation, une convention tripartite sera signée entre la Région d’une part, MYDITEK d’autre part  et  l’exploitant  pilote  chez  lequel  se  déroule  l’opération.  Elle  précisera les  obligations  et engagements de chacun, ainsi que le cadre juridique et assurantiel de l’expérimentation.

Consulter l’article en ligne.

Partager cet article :

About souakla

  • Email