dimanche 09 août 2020
20 mai 2020

Guadeloupe : une offre régionale d’une solution hydro-alcoolique à moindre coût

Lundi 18 mai, à 11 heures, le président de Région Ary Chalus se rendra dans les locaux de la société Chlorex aux Abymes, une entreprise qui fabrique dans ses ateliers une solution hydro-alcoolique (SHA) commercialisée en Guadeloupe.

Pour faire face à la pénurie de solution hydro-alcoolique, s’appuyant sur les entreprises et les ressources locales, une production se met en place en Guadeloupe. Aux côtés des initiatives des entreprises, la région coordonne une dynamique de fabrication locale de solution hydro-alcoolique en fédérant les acteurs publics et privés autour de cet objectif commun.

La collectivité régionale contribue à répondre aux besoins en SHA des Guadeloupéens participant ainsi à la lutte contre la propagation de l’épidémie.

Pour faire face à la pénurie de solution hydro-alcoolique, s’appuyant sur les entreprises et les ressources locales, une production se met en place en Guadeloupe. Aux côtés des initiatives des entreprises, la région coordonne une dynamique de fabrication locale de solution hydro-alcoolique en fédérant les acteurs publics et privés autour de cet objectif commun.

La collectivité régionale contribue à répondre aux besoins en SHA des Guadeloupéens participant ainsi à la lutte contre la propagation de l’épidémie.

Pour l’achat de ces matières, la région Guadeloupe a retenu deux fournisseurs à l’issue de procédures de marchés public :

  • pour l’éthanol : la distillerie SIS Bonne Mère qui possède un agrément à délivrer de l’éthanol de qualité médicale ;
  • pour la glycérine et le peroxyde d’hydrogène : la société Nord Antilles.

Les besoins pour couvrir les missions identifiées ont été estimés. Pour la mise en oeuvre du dispositif régional, les quantités des matières premières nécessaires sont les suivantes :

Il s’agit d’assurer une distribution la plus large possible pour répondre aux besoins du plus grand nombre mais elle est ponctuelle car la collectivité n’a pas vocation à se substituer aux acteurs économiques sur ce champ.

La production locale de SHA sera destinée en priorité :

  • à l’Agence régionale de santé pour les personnels de santé ;
  • aux personnels assurant des missions de service public prioritaires : RSMA, établissements pénitenciers, SDIS, forces
    de l’ordre, etc ;
  • aux personnels assurant des missions économiques essentielles : déchets, eau potable, eau agricole, énergie, télécom, transport de marchandises, commerces alimentaires (incluant le commerce agricole et des produits de la mer), stations-service, pharmacies, banques, gardes d’enfants, secteur médico-social non pris en charge par l’ARS, associations de services pour personnes âgées ou en difficulté (SDF,…), chantiers BTP prioritaires (eau), etc ;
  • au grand public.

Les prix encadrés

Le prix maximal de vente de la SHA a été fixé:

  • au détail, dans les Magasins de Moyenne et Grande distribution : 5,55 €HT/litre, soit 5,66 € TTC/litre
  • en deMi-GroS, par chlorex InduStrie : 4,20 €HT/litre, soit 4,29 € TTC/litre

Consulter l’article.

Partager cet article :

About souakla

  • Email