mardi 11 août 2020
13 mai 2020

Guadeloupe : Ary Charlus souhaite que les banques prennent une part active à la relance économique

Mardi 12 mai 2020, la Région Guadeloupe a rencontré en visio-conférence les établissements bancaires et les organisations professionnelles dans le cadre du soutien aux entreprises impactées par l’arrêt de l’activité économique causé par le COVID-19. Il s’agissait d’établir un point d’étape sur les interventions bancaires dans le cadre du covid et voir ensemble les perspectives avec la priorité affichée de sauvegarder les entreprises et l’emploi.

Pour rappel, la Région Guadeloupe a accompagné l’État pour la mise en place du fonds de solidarité nationale. L’ouverture du volet 2 aux entreprises ne disposant pas de personnel, une demande formulée par Président Ary Chalus au Président de la république, répond aux besoins d’une offre de financement plus adaptée aux réalités du territoire. En effet, sur les 1309 entreprises bénéficiaires des prêts garantis par l’Etat au 30 avril 2020, 85 % sont des Tpe (source Iedom).

Par ailleurs, la collectivité régionale a mis en place en place un fonds d’urgence pour les très petites entreprises (de 0 à 5 salariés) avec un dispositif d’avance remboursable (d’un montant maximum de 15 000 euros) à taux zéro sur 7 ans. La collectivité mobilise 5 millions d’euros sur ce dispositif. 500 entreprises ont fait une demande et parmi elles, 200 ont déjà obtenu ce financement. Le fonds de garantie régional, financé par le FEDER, qui couvrait 70% de l’avance sera bientôt porté à 90 %.

En concertation avec la BPIfrance, le prêt rebond entre 10 000 à 200 000 euros sera mis en place très prochainement pour les TPE/PME avec la possibilité du déblocage d’un « Flash rebond » (procédure allégée et rapide) en quatre jours pour un financement entre 10 000 et 50 000 euros.

Enfin, la collectivité prépare activement son plan de relance pour donner le maximum d’outils aux entreprises pour qu’elles soient en mesure de reprendre leur activité dans les conditions optimales.

Pour sa part, la Région Guadeloupe, en charge du développement économique du territoire, contribue ainsi à la relance de l’économie du pays. Ary Chalus espère pouvoir compter sur l’implication des banques qu’il invite à « jouer le jeu » aux cotés de nos entreprises.

Cette rencontre était l’occasion d’échanges fructueux entre les participants :le président de région, les élus régionaux (Marie-Luce Penchard et Jean-Marie Hubert) les représentants des organismes bancaires(*), des représentants des chefs d’entreprise(*) , et des chambres consulaires(*), de la Banque Bpifrance, de la Banque Publique d’Investissement et de l’Agence française de développement. Il a été acté le principe de rencontres régulières à l’initiative de la collectivité avec les établissements bancaires et les organisations patronales.

(*) Les structures représentées :

  • Établissements financiers : Caisse d’Epargne – Cepac , la Bred, la Bnp Paribas Antilles-Guyane, le groupe Crédit Mutuel, la SGBA, LCL, BPI France, AFD et Banque des territoires
  • Représentants des entreprises : Alan Nagam (Fédération des très petites entreprises), Bruno Blandin (UDEMedef), Dominique Virassamy,(sauvons nos entreprises guadeloupéennes), Jean Kassis (confédération des petites et moyennes entreprises de Guadeloupe)
  • Chambres consulaires : Gabriel Foy (Chambre des métiers), Patrick Vial Collet (Chambre de commerce et d’industrie des îles de Guadeloupe) et Patrick Sellin (Chambre d’agriculture)

Consulter l’article.

Partager cet article :

About souakla

  • Email