samedi 26 septembre 2020
18 juin 2020

Nouvelle-Aquitaine: généraliser le tri à la source des biodéchets

Trier à la source les déchets alimentaires et les autres déchets naturels biodégradables est une des clés de la réduction des déchets. Afin d’accompagner les collectivités locales vers la généralisation du tri à la source des biodéchets, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ADEME ont mis en place l’appel à projets TriBio.

La Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte fixe comme objectif la généralisation du tri à la source des biodéchets. Au niveau européen, cet objectif doit être atteint au plus tard le 31 décembre 2023. La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne les collectivités pour y parvenir, dans le cadre de son action pour la réduction et la gestion des déchets.

Qu’est-ce qu’un biodéchet ?

Les biodéchets sont constitués des déchets alimentaires et des autres déchets naturels biodégradables. Ils sont constitués principalement des déchets de cuisine et des déchets verts du jardin, et comprennent également les déchets comparables provenant de la production ou de la transformation de denrées alimentaires.

Le tri à la source des biodéchets constitue également une opportunité pour les particuliers (limitation du gaspillage alimentaire) comme pour les collectivités (service à l’usager, dynamique locale, valorisation des déchets…).

Avec l’appel à projets TriBio, ces-dernières peuvent bénéficier d’un accompagnement de la Région Nouvelle-Aquitaine et de l’ADEME pour définir une stratégie et mettre en œuvre des solutions adaptées à leur territoire.

Comment ?

Découvrez TriBio en 3 infographies :

TriBio Infographie 1 Agrandir l’image
TriBio Infographie 1 © Nouvelle-Aquitaine
TriBio Infographie 2 Agrandir l’image
TriBio Infographie 2 © Nouvelle-Aquitaine
TriBio Infographie 3 Agrandir l’image
TriBio Infographie 3 © Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez l’appel à projets TriBio et le dossier de candidature sur le Guide des Aides en ligne de la Région.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email