mercredi 19 septembre 2018
2 mai 2018

Île-de-France : 10 M€ investis pour réduire les déchets depuis 2016

Afin de lutter contre la pollution et rendre l’Île-de-France plus propre, la Région, qui s’est fixée pour objectif ambitieux “zéro déchet”, soutient les initiatives de l’économie circulaire favorisant le recyclage et le réemploi.

 

Accompagner la transition de l’économie linéaire (où l’on produit, consomme, puis jette) vers l’économie circulaire (où l’on réduit sa consommation en ressources et fait des « déchets » de nouvelles matières premières), c’est l’objectif du plan régional pour la prévention des déchets (PRPGD), que la Région Île-de-France élabore actuellement avec l’ensemble des partenaires.

Et alors que 80% des ressources qui alimentent l’Île-de-France sont importées et 40 millions de tonnes de déchets y sont produits chaque année, l’économie circulaire y a un grand potentiel de développement :
► c’est le 1er bassin d’emplois européen ;
► l’innovation est au cœur de son écosystème ;
► les Franciliens se sentent de plus en plus concernés par le développement durable et par la gestion des ressources sur le long terme ;
► une densité très élevée qui peut être un atout pour le réemploi, la réparation et la réutilisation, pour l’économie de fonctionnalité, ou pour une économie du partage.

Depuis 2016, la Région Île-de-France a investi 10 M€ dans 100 projets d’économie circulaire, dans les domaines de la consommation durable, de l’allongement de la durée d’usage et du recyclage :

  • 55 projets en faveur du « recyclage ». Montant total : 7,2M€
  • 18 projets en faveur de la « consommation durable » dont la lutte contre le gaspillage alimentaire. Montant total : 804.000€
  • 24 projets en faveur de « l’allongement de la durée d’usage » tel que réemploi, réparation, réutilisation. Montant total : 1,2M€ 
Recycler les décors de cinéma
Dans le cadre de la démarche Circul’art, la Région a mobilisé les acteurs de la filière du cinéma et de l’audiovisuel, afin de recycler une partie des décors servant aux tournages de films ou de séries. L’Île-de-France est en effet la 1re Région cinématographique et audiovisuelle de France, en accueillant plus de 50% des tournages de films de l’Hexagone chaque année. La filière emploie près de 130.000 personnes et est soutenue à hauteur de plus de 20 M€ par an. Chaque euro de subvention en génère 16€ de retombées économiques.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email