lundi 23 septembre 2019
27 juin 2019

Grand Est: formations transfrontalières pour répondre aux besoins en recrutement d’Europa-Park

 

L’emploi et la formation sont des priorités pour la Région Grand Est. Avec ses partenaires, elle s’engage concrètement pour accompagner  les personnes en recherche d’emploi et les aider à saisir des opportunités dans des entreprises transfrontalières. C’est le cas avec Europa-Park, en Allemagne, qui, dans le cadre de l’ouverture du parc aquatique Rulantica en novembre 2019, recrute près de 300 personnes.

 

euro park ; grand est

 

Proposer des formations sur-mesure pour sécuriser le recrutement

Dans ce contexte, Valérie Debord, Vice-Présidente en charge de l’Emploi de la Région Grand Est, Jürgen Mack, Propriétaire d’Europa-Park, Claude Rouillon, Directeur territorial de Pôle Emploi Bas-Rhin, et Martina Musati, Directrice régionale Bade-Wurtemberg de la Bundesagentur für Arbeit, ont ainsi présenté, en présence de Claudine Ganter, Présidente de la Commission Relations internationales et transfrontalières de la Région Grand Est, les actions communes mises en œuvre en faveur du recrutement et de la formation des futurs employés de l’univers aquatique Rulantica, le mercredi 26 juin sur le site d’Europa-Park à Rust en Allemagne.

Une première phase de recrutement a été menée conjointement grâce à Pôle emploi et à la Bundesagentur für Arbeit, qui a permis à Europa-Park d’identifier des profils spécifiques liés aux besoins du parc. Des formations sur-mesure ont été construites par la Région Grand Est, conjointement avec Pôle emploi, notamment dans le domaine de l’hôtellerie-restauration grâce au Fonds d’Intervention pour la Formation et l’Emploi (FIFE). En effet, un 6ème hôtel, l’hôtel Krønasår, est ouvert depuis le 31 mai 2019. Le FIFE permet de consrurire des formations adaptées aux besoins d’Europa-Park tout en sécurisant l’embauche des personnes formées.

Un partenariat réaffirmé avec Europa-Park

37 stagiaires ont déjà  été formés en 2019 puis embauchés directement par Europa-Park et 52 personnes employées suite aux formations cofinancées par la Région, Pôle emploi, la Bundesagentur für Arbeit et Europa-Park. Parallèlement, la Région a mis à disposition sa plateforme linguistique innovante pour l’apprentissage des langues allemande et anglaise afin de favoriser la formation transfrontalière et l’emploi de proximité.

Une seconde phase de recrutement est d’ores et déjà en cours puisque la Région Grand Est et Europa-Park ont affirmé leur volonté commune de renouveler le partenariat pour 2019.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email