mardi 24 octobre 2017
4 octobre 2017

Pays de la Loire: des ambassadeurs pour promouvoir l’apprentissage

Mesure phare du plan de relance de l’apprentissage en Pays de la Loire, la mise en place d’ambassadeurs de l’apprentissage est entrée dans sa phase concrète d’intervention. Ce réseau se mobilise pour renforcer la mission d’orientation auprès des collégiens et leurs familles.

Apprentis, maîtres d’apprentissage, chefs d’entreprises… Avec près de 80 ambassadeurs de l’apprentissage formés et identifiés sur chacun des départements des Pays de la Loire, la reconquête de cette voie de l’excellence s’accélère. L’objectif est de constituer un réseau solide d’ambassadeurs, aux profils complémentaires mais tous animés d’une dynamique commune : sensibiliser les jeunes postulants, et leurs familles, à l’apprentissage et ses enjeux. Aujourd’hui, ce cycle de formation, basée sur l’alternance, porte ses fruits. « Les résultats sont là », indique Christelle Morançais, vice-présidente de la Région, en charge de la formation et de l’apprentissage. « On a souvent considéré que c’était la voix de l’échec. Au contraire, c’est la voie du succès. »

Tous bénévoles

« 70% des jeunes ayant suivi des études en apprentissage de niveau CAP à BTS ont un emploi sept mois après la fin de leur formation », poursuit Christelle Morançais. La Région a ainsi mis en place un plan de relance de l’apprentissage, avec plusieurs mesures fortes, comme la création d’un portail numérique de l’apprentissage en Pays de la Loire ou la promotion de l’excellence de l’apprentissage, via ces ambassadeurs, tous bénévoles, qui ont réussi à percer professionnellement grâce à cette voie de l’excellence. Ils se sont réunis le 26 septembre dernier à l’Hôtel de Région pour échanger sur leur pratique et recevoir un kit d’intervention, leur permettant de pouvoir mieux dessiner les contours de leurs missions.

Organisation en réseau

En accentuant le temps d’échanges, sur la base d’ateliers et de mises en scène théâtralisées, les ambassadeurs de l’apprentissage ont ainsi pu se mettre dans la peau de l’intervenant qui explique à ses pairs l’intérêt de l’apprentissage. « En nous appuyant sur notre propre expérience, notre objectif est d’apporter aux jeunes qui hésitent un témoignage concret pour les convaincre de l’intérêt de se diriger vers la voie de l’apprentissage », explique Cindy Rimbert, du Lion d’Angers, ambassadrice de l’apprentissage tout en continuant ses études en bac pro administrations et gestion. « Le fait d’être organisés en réseau est un plus évident, j’ai même créé un groupe sur les réseaux sociaux pour que nous puissions poursuivre nos échanges et nous aider les uns et les autres, car nous n’avons pas forcément réponse à toutes les questions des jeunes candidats. »

Une chance pour tous les jeunes

L’ambition d’utiliser l’exemple concret et le témoignage personnel de réussites a convaincu Patrice Bernard, chef d’entreprise à Beaugé (49). « J’ai toujours œuvré pour promouvoir l’apprentissage au sein de mon activité professionnelle, et la constitution de ce réseau est une suite logique de mon investissement. Je suis chef d’entreprise mais aussi maître d’apprentissage, et j’ai eu le plaisir d’avoir l’an dernier un jeune qui est devenu meilleur apprenti de France, alors que son parcours ne le prédestinait pas à une telle réussite. » Patrice Bernard a souligné sa satisfaction de disposer désormais d’un kit de présentation et de supports de communication adaptés, pour consolider son travail de sensibilisation. « Je trouve cela génial que l’apprentissage puisse laisser une chance à tous d’aller le plus loin possible, et de réussir. »

Les ambassadeurs de l’apprentissage, ainsi formés, sont à même d’intervenir pour témoigner auprès de publics divers (collégiens, lycéens, entreprises…) dans différents événements : lieu d’accueil de l’apprentibus, salon des métiers, Olympiades, collège…

Consulter l’article

Partager cet article :
Tags:

About emmanuel georges picot

  • Email