lundi 23 septembre 2019
20 juin 2019

Normandie: des actions concrètes pour la sauvegarde du “Parler Normand”

Une convention pour la promotion et la sauvegarde du “Parler normand” a été signée le 17 juin 2019 entre la Région Normandie et la Fédération des associations pour la langue normande (F.A.L.E).

Parler Normand (Heula)Pour mémoire, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, avait annoncé le 19 janvier dernier, lors de la première rencontre régionale du « Parler Normand » qui s’est tenue à l’Abbaye-aux-Dames à Caen, la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie régionale pour la sauvegarde et la valorisation de la langue normande.

Celle-ci se traduit  aujourd’hui par la signature d’une convention d’objectifs pour la période 2019-2021 avec la Fédération des Associations pour la Langue normandE (F.A.L.E).

Créée en 2016, la F.A.L.E fédère toutes les initiatives se rapportant à la sauvegarde et à la promotion de la langue normande. Elle regroupe 10 associations : l’association des parlers de Normandie (APNOR), Magène, les Amis du Donjon, l’Université populaire normande du Coutançais, la Chouque, la Fédération des jeux et sports normands, l’Université rurale du Cauchois, Le Pucheux, l’Emai, l’association société Alfred Rossel.

La Région a décidé de s’appuyer sur cet acteur de référence pour mettre en œuvre une partie de son plan d’actions. Dans le cadre de cette convention, elle accompagne ainsi la F.A.L.E à hauteur de  15 000 euros par an pour la mise en œuvre des actions suivantes:

  • L’organisation de cafés normands ouverts à la population dans les communes
  • La collecte régionale des témoignages et des écrits sur le parler normand
  • La promotion et découverte des jeux et sports normands

La nouvelle stratégie régionale en faveur du « Parler normand »

Le nouveau plan d’actions lancé par la Région se décline autour de 3 principaux axes :

1/ Sauvegarder le « Parler normand » en partenariat notamment avec La Fabrique de Patrimoines en Normandie.

Un travail de référencement sera effectué autour de :

  • La réalisation d’une enquête sociolinguistique sur la pratique du normand ;
  • Un recensement de tous les ouvrages sur le « Parler normand » ;
  • La création d’un atlas linguistique sonore ;
  • Le financement d’un programme de recherche autour de ces questions.

Un comité scientifique et culturel sera, par ailleurs, prochainement créé pour garantir la qualité de l’ensemble des travaux menés dans le cadre du plan opérationnel.

2/ Valoriser et développer le « Parler normand »

En lien avec le Rectorat et les collectivités locales, la Région étudie l’opportunité de proposer des cours optionnels aux jeunes.

Par ailleurs, la Région encouragera le développement, en lien avec les associations de la F.A.L.E, de cafés normands, temps de rencontres sur les territoires pour adultes mais aussi la mise en place d’actions pour les enfants sur les temps périscolaires : contes, bals chantés…

La Région soutiendra aussi, par exemple, la Ferme culturelle du Bessin qui proposera des ateliers de lecture de contes normands dans les bibliothèques normandes.

3/ Communiquer auprès du grand public

Tout comme pour la première édition du FÊNO, Festival de l’excellence Normande, qui s’est tenu en avril 2019 à Caen, des stands gratuits seront mis à disposition des structures normandes ayant une activité dans le domaine du patrimoine immatériel durant la prochaine édition qui aura lieu au printemps 2020 au parc des expositions de Rouen.

La Région accompagnera également l’installation de panneaux signalétiques en normand à l’entrée et à la sortie des communes et organisera deux fois par an des temps d’échanges sur la langue normande.

La F.A.L.E sur twitter : @LangueNormande 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email