dimanche 25 juin 2017
23 novembre 2016

Ile-de-France: le déménagement du siège régional en Seine-Saint-Denis voté !

sitestouen940C’est acté depuis ce 18 novembre : la Région Île-de-France regroupera l’ensemble de ses services sur un site unique situé à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis. L’emménagement débutera en janvier 2018.

« Regrouper les services sur un site unique, c’est améliorer les conditions de travail des agents au quotidien, donc le service rendu aux Franciliens. Installer ce nouveau site au-delà du périphérique, c’est réduire fortement le train de vie de la Région et gérer l’argent public au plus juste. » Promis par Valérie Pécresse lors de sa campagne, le déménagement du siège de la Région à Saint-Ouen (93) en 2018, a été validé ce vendredi 18 novembre par les élus du Conseil régional.Cet engagement répondait à deux impératifs :

  • Réduire fortement le train de vie de la Région en installant le siège au-delà du périphérique, où les loyers sont moins chers. L’argent public est aussi le vôtre.
  • Participer au rééquilibrage au nord et à l’est tout en incluant les territoires populaires dans le projet régional.

Aujourd’hui, les services de la Région sont disséminés sur 16 sites localisés dans le 7e arrondissement de Paris pour la plupart. Demain : l’hôtel de région sera situé à Saint-Ouen, un site très bien desservi par les transports au plus près des partenaires que sont la SNCF ou la Société du Grand Paris par exemple.

Aujourd’hui, le montant annuel des loyers s’élève à 30 M€/an. Demain : la Région ne paiera plus que 12,8 M€/an (loyer économique calculé par France Domaine) et disposera de plus de 55.000 m² de bureaux et d’espaces pour ses agents et ceux des organismes associés.

De plus, la Région entend tirer le meilleur parti d’un patrimoine dont le montant, en cours d’évaluation, est estimé à 250 M€.

Prévu en deux phases, l’emménagement débutera en 2018 avec les services de la présidence et une partie des agents pour s’achever en 2019 avec l’installation des élus et de l’ensemble restant des agents.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email