2 novembre 2016

Pays de la Loire: la Région accompagne le développement des écoles de production

c07006d968Des formations en petit effectif, sous statut scolaire, dans les conditions réelles d’une « école entreprise » et avec un taux d’insertion professionnelle qui avoisine les 100 %… La Région signe une convention avec la Fédération nationale des écoles de production (FNEP) pour favoriser leur développement en Pays de la Loire.

“Toutes les voies doivent être explorées pour atteindre cet objectif, et notamment le développement des écoles de production. » explique Bruno Retailleau, président de la Région des Pays de la Loire. La Région signe donc ce vendredi 28 octobre une convention avec la Fédération nationale des écoles de production (FNEP) qui labellise ces écoles.

Un objectif de 300 jeunes en formation sur le territoire des Pays de la Loire

Cette convention officialise l’ambition régionale engagée dès la rentrée 2016 avec l’ouverture de nouveaux cursus en mode école de production dans 3 établissements des Pays de la Loire :

  • L’ICAM de Nantes pour un CAP ProElec (préparation et réalisation d’ouvrages électriques)
  • Le Pôle d’enseignement de Briacé au Landreau pour un titre professionnel d’ouvrier du paysage,
  • Le groupe Etablières à La Roche-sur-Yon pour les trois 1ères années des titres professionnels d’agent d’entretien du bâtiment, d’ouvrier du paysage et d’agent de restauration.

L’objectif affiché par la Région des Pays de la Loire est d’atteindre un effectif de 300 jeunes en formation par an en régime de croisière, d’élargir cette offre de formation dans tous les départements et de proposer des formations sur des métiers en tension. Dans le cadre de cette convention avec la FNEP, la Région s’engage à accompagner ce dispositif d’apprentissage innovant par un soutien de 32 000 € par classe de 8 à 10 élèves et de 10 000 € par an à la FNEP afin de développer et d’animer le réseau. L’engagement régional global s’élève ainsi à 1,2 M€ par an sur la base de 35 classes financées sur les 5 départements.

Un mode d’apprentissage original qui porte ses fruits

Historiquement créé en Rhône Alpes et initié en Pays de le Loire en Vendée aux Etablières en 2013, le modèle d’apprentissage des écoles de production a fait ses preuves. Ces établissements offrent une 3ème voie pour les élèves en difficultés à mi-chemin entre le lycée professionnel et le centre de formation des apprentis. La formation s’effectue en petit effectif (8 à 10 élèves), sous statut scolaire avec une large place à la pratique, dans un lieu unique, accompagné par un référent unique, le maître professionnel, dans les conditions réelles d’une « école entreprise ». Les écoles de productions délivrent des formations certifiantes (diplôme ou titre professionnel inscrit au RNCP) avec de très bons résultats. En 2016 les taux de réussite relevés aux examens étaient de 89% aux diplômes du CAP et du BAC PRO contre 80% en moyenne nationale. Quant au taux d’insertion professionnelle il avoisine les 100%.

La Région va prochainement statuer sur son accompagnement à l’Ecole de Production d’Angers (Agapè Anjou) pour le lancement de deux formations de CAP Cuisine et Service brasserie- café. Un projet de CAP serrurerie est également en cours d’étude pour la prochaine rentrée à l’Icam de la Roche-sur-Yon.

Par ailleurs, un prochain plan régional d’actions de lutte contre le décrochage intégrant le développement des écoles de production devrait être présenté à l’assemblée régionale en mars 2017.

Consulter l’article

Powered by WPeMatico

Partager cet article :

About aurélie Radogewski

  • Email