vendredi 07 août 2020
11 mai 2020

Nouvelle-Aquitaine : déconfinement, quelle reprise d’activité pour la Région ?

Protection, transports, économie, jeunesse… Dans tous ses domaines de compétences, la Région s’organise, avec humilité tant la situation est inédite et encore imprévisible, pour accompagner dans les meilleures conditions possibles la reprise d’activité dans la cadre de la crise du Coronavirus – Covid-19. finances, région, budget, crise, Covid-19

A conditions que la situation sanitaire le permette, la crise du Covid-19 que nous vivons depuis au moins le 16 mars maintenant va donc voir une nouvelle étape le 11 mai : celle du déconfinement. Il s’agit bien d’une nouvelle étape et non d’une fin de crise. La vigilance doit rester de mise tant la situation est incertaine : limiter ses déplacements, adopter les gestes barrière et la distanciation sociale, favoriser le télétravail chaque fois que cela est possible… La reprise elle-même se porte d’abord sur les secteurs et services publics essentiels et ne pourra être que progressive, avec toujours en premier lieu le souci de la santé et de la sécurité des citoyens en première ligne.

La Région prend sa part, aux côtés des Départements, des intercommunalités, des associations de maires pour fédérer toutes les bonnes volontés et accompagner au plus près nos citoyens tout au long de cette période qui s’ouvre – en particulier les plus démunis et les plus fragiles. Elle organise ainsi des points hebdomadaires avec ces différentes institution pour coordonner les actions en matière de protection des populations, d’organisation des services publics (transports urbains et interurbains, transports scolaires, établissements d’enseignement…) mais aussi des actions de soutien envers l’économie (aides aux TPE coordonnées avec les collectivités locales).

Cela a permis d’organiser la solidarité entre collectivités et, grâce aux achats groupés par exemple, de disposer d’un poids significatif auprès des fournisseurs pour négocier les meilleures conditions d’approvisionnement en équipements de protection individuelle.

Les équipements de protection

 Après une première commande pendant la période de confinement de 2,35 millions de masques chirurgicaux et de 260 000 masques FFP2 (livrés et distribués principalement aux soignants dans les hôpitaux, la médecine de ville et les EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) avec le concours de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et pour 20 % des masques chirurgicaux à destination de ses propres agents en contact avec les malades ou les publics à risque), la Région a engagé une nouvelle commande massive de masques le 30 avril 2020. Ces masques seront destinés aux publics de la Région : agents en reprise d’activité sur site et dans les lycées, ne pouvant réaliser leur mission en télétravail, lycéens, apprentis, apprenants et encadrants des formations sanitaires et sociales… Cela représente au total 4,95 millions d’équipements de protection individuelle pour 300 000 personnes prioritaires.

Le portail de dématérialisation des marchés publics AMPA (Agence des Marchés Publics de Nouvelle-Aquitaine) est également renforcé, afin de servir les besoins des petites collectivités et faciliter leurs commandes d’équipements de protection.

La Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de Développement et d’Innovation de Nouvelle-Aquitaine (ADI N-A) et Cdiscount se sont réunis pour permettre aux entreprises de la région de s’équiper en équipements de protection individuelle ou tout autre équipement permettant de lutter contre la propagation du Covid-19.
Plus d’informations sur le site de CDiscount.

Transports : une reprise progressive des circulations

Des mesures sont adaptées pour 4 lignes très fréquentées : Bordeaux-Arcachon ; Bordeaux-Saint Mariens ; Bordeaux – Agen et Poitiers – La Rochelle.

Retrouvez toutes les informations relatives aux TER sur le site transports de la Région.

Concernant les transports scolaires, les circuits et les horaires demeurent inchangés avec une reprise

Pour vérifier la reprise du service scolaire, rendez-vous sur le site transports de la Région.

Concernant les transports routiers interurbains, les circuits demeurent inchangés avec une reprise progressive : 25 % de l’offre jusqu’au 11 mai, 50 % jusqu’au 15 juin, puis 100 % de l’offre ensuite.

Pour consulter les plans de circulation et les horaires, rendez-vous sur le site transport de la Région.

 

Respectez les gestes barrière

Un certain nombre de mesures sont obligatoires pour accéder aux transports régionaux, parmi lesquelles :

Retrouvez toutes les mesures sur le site transports de la Région 

Jeunesse et éducation

Jusqu’à la réouverture des lycées, prévue pour le moment en juin, la Région assure la continuité pédagogique via : la gratuité des manuels scolaires pour les élèves de seconde et de première générale et technologique, le prêt de 1700 ordinateurs portables aux élèves qui n’en disposent pas, l’espace numérique de travail “Lycée connecté” ou encore le service d’aide aux devoirs gratuit par téléphone. 

A la sortie du confinement, une cellule de suivi quotidien avec les proviseurs et principaux des collèges dans les cités scolaires, et avec les Départements et les rectorats pour suivre et résoudre toutes les difficultés est mise en place. Des rencontres régulières seront organisées avec les associations de parents d’élèves. Des protocoles communs seront mis en place sur le nettoyage des locaux, la restauration, la réouverture des internats.
Sur la question de l’orientation, celle-ci demeure essentielles pour la Région, pour les élèves de fin de collège ou de lycée. Elle souhaite notamment accompagner les élèves les plus fragiles pour rebondir dès la reprise en renforçant les contacts avec les élèves en orientation (fin de collège et de lycée) pour assurer une orientation choisie ; accompagnant les projets d’orientation vers la voie professionnelle pour la rentrée prochaine par une parfaite information sur les métiers et l’emploi et en réalimentant des contrats d’apprentissage, répondant au besoin d’accueil des jeunes en lycée professionnel et Centre de Formation des Apprentis (CFA). Elle engage pour cela un plan d’action en lançant notamment une plateforme téléphonique d’information et d’orientation sur les formations et les métiers avec Cap Métiers (0 800 940 166 – numéro vert, service et appel gratuit).

De même sur la formation professionnelle et l’apprentissage, la Région assure la continuité pédagogique jusqu’à la reprise des stagiaires et des étudiants en formations sanitaires et sociales. Elle met également un certain nombre de dispositifs en place (plateforme d’enseignement à distance, ressources pédagogiques, plan de reprises des formations, etc.)
Retrouvez le détail de ces mesures et du plan d’action sur le site Jeunes de la Région.

La reprise des activités économiques

La reprise d’activité progressive à partir du 11 mai est essentielle pour l’économie et les emplois, mais cette reprise doit nécessairement se faire dans le respect de la protection des salariés. Pour cela, le ministère du Travail a publié un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.

La Région, quant à elle, accompagne ses filières et à mis en place une cellule de veille pour agir sur à différents niveaux et garantir une reprise d’activité : elle échange avec les fédérations professionnelles, identifie et accompagne les entreprises régionales qui se lancent dans la production d’équipements de protection… Elle poursuit par ailleurs ses politiques régionales en matière de développement économique et continue de voter et verser des subventions aux entreprises, associations, artisans… Elle porte également une attention particulière au secteur du tourisme à l’approche de la saison estivale.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email