mercredi 15 juillet 2020
23 mars 2020

Grand Est: Covid-19, la Région apporte des solutions concrètes pour les entreprises

« Parce que la santé économique des entreprises du Grand Est est au cœur des préoccupations de la Région, nous avons décidé de mettre en place des dispositifs d’accompagnement qui leur permettront de faire face à la crise actuelle et de construire l’avenir », s’est exprimé Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Dans le contexte difficile de la crise sanitaire en cours liée à la propagation du virus COVID-19 et dans le cadre de la volonté régionale de soutenir les acteurs économiques et financiers, Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est, Bruno DELETRE, Président du Comité régional de la Fédération Française Bancaire, Président du directoire de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe, ainsi que de nombreux dirigeants bancaires de la Région Grand Est, ont échangé mercredi 18 mars 2020 en lien avec BPI France, sur une méthode d’action visant à coordonner efficacement les outils de garantie et de prêts bancaires.

L’ensemble des acteurs a convenu de la nécessité de renforcer la trésorerie des entreprises en cette période difficile et d’assurer un accès simple et rapide pour les banques aux dispositifs exceptionnels mis en place par les Pouvoirs  Publics.
Des points de situation réguliers seront organisés afin de suivre l’évolution de la situation, d’opérer les éventuels ajustements requis et de traiter les dossiers sensibles.

Les banques ont indiqué avoir pris les dispositions nécessaires pour assurer pendant cette période la continuité des services bancaires essentiels tant pour les particuliers que les professionnels et les entreprises. Elles tiennent à saluer l’engagement de leurs équipes à cette fin.

La Région a rappelé que des outils concrets sont mis en place :

  • étalement des créances bancaires et des échéanciers de remboursements d’aide auprès de la Région et de BPI France (Bpifrance et Région),
  • garantir un crédit bancaire et un découvert bancaire via le Fonds de garantie « Renforcement de la Trésorerie CORONAVIRUS » (Bpifrance),
  • garantir la mise en place ou le renouvellement de lignes de crédit court terme confirmé via un Fonds de garantie Ligne de Crédit Confirmé CORONAVIRUS (Bpifrance),
  • financement de la trésorerie via un « Prêt Rebond » (Région, Bpifrance), à effet immédiat, pour soutenir les entreprises en difficultés conjoncturelles liées à une baisse d’activité ou à une perte de chiffre d’affaires (rupture de la chaîne d’approvisionnement, diminution d’activité, annulation d’événement, etc.) et leur permettre de contribuer au maintien de leur trésorerie pendant la période de crise.
  • financement de la trésorerie via un « Prêt atout » (Bpifrance).

150 M€ de trésorerie accessibles pour les entreprises

La Région Grand Est et Bpifrance peuvent garantir jusqu’à 90% du nouveau prêt bancaire :

  • Indépendants, autoentrepreneurs : vous pouvez accéder au fonds de solidarité Etat / Région à hauteur de 1500 €, opéré par la DGFIP ;
  • Associations, employeurs : vous êtes éligibles à tous les dispositifs de l’Etat et au fonds Rebond, Région / Bpifrance, opéré par Bpifrance ;
  • TPE / PME : 20 à 300 K€ de besoin de trésorerie Prêt rebond Région Grand Est, opéré par Bpifrance
  • PME / ETI : prêt atout Bpifrance, besoin de 300 K€ à 10 millions.
  • :

 

En cas de refus de la banque, contactez les services de la Région pour explorer les alternatives d’accompagnement :

Par ailleurs, un « Pacte de relocalisation »  est proposé pour encourager, aider et accompagner les entreprises qui souhaitent rapatrier une partie de leur chaîne d’approvisionnement en région, en France ou en Europe plutôt qu’en Asie. Cette mesure permettra de réduire la vulnérabilité des entreprises dont la chaîne d’approvisionnement dépend en partie de fournisseurs asiatiques, tout en réduisant leur impact carbone.

Ce Pacte se traduira, dès le mois d’avril, par :

  • un accompagnement via les agences de développement économique du territoire et des prestataires externes (aide à l’analyse des enjeux, à l’identification des fournisseurs potentiels et aux modalités de validation de ces fournisseurs),
  • un financement pour aider ces entreprises à absorber les coûts liés à cette opération de relocalisation.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email