lundi 11 décembre 2017
17 novembre 2017

Pays de la Loire: Christelle Morançais nouvelle présidente de la Région

La mancelle Christelle Morançais a succédé à Bruno Retailleau à la présidence du Conseil Régional des Pays de la Loire.

« Cette confiance me va droit au cœur. Je me battrai pour les Pays de la Loire, de toutes mes forces, avec exigence, sincérité et responsabilité. » Christelle Morançais a été élue le 19 octobre dernier par l’Assemblée régionale. Devoir de combativité, devoir de vérité. La Présidente, élue sarthoise depuis 2014 et engagée politiquement depuis 2002, était Vice-présidente en charge de l’emploi, de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’insertion depuis janvier 2016. Elle entend « rester fidèle » à ce qu’elle est et à ses valeurs de « travail récompensé, de mérite valorisé, d’efforts partagés. »

Poursuivre le cap fixé depuis deux ans

Christelle Morançais s’est dit « fière naturellement d’être la première présidente du Conseil régional des Pays de la Loire. » Ce changement de gouvernance s’inscrit dans la continuité : elle poursuivra le cap fixé par la Majorité régionale depuis fin 2015. Un cap qui place notamment l’équilibre territorial, le développement économique, la transition énergétique et la politique d’innovation au cœur de l’action régionale. « Vous m’avez désignée pour tenir la barre, je le ferai en tenant tous les engagements que nous avons pris devant les Ligériens », a indiqué la nouvelle Présidente, précisant que ses trois priorités sont « l’emploi, les services aux Ligériens et la coopération interrégionale ». Elle a également souligné deux autres de ses engagements forts pour les Pays de la Loire : « Je pense à STX, à la nécessité d’obtenir des garanties sur le maintien de l’emploi et des savoir-faire sur le bassin de Saint-Nazaire. Je pense à Notre-Dame-des-Landes également », un dossier sur lequel la Présidente attend une position claire du Gouvernement, tout en rappelant ses deux exigences : « le respect du vote des électeurs et des décisions de justice, et l’évacuation de cette zone de non droit qu’est la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ! »

Un plan de bataille pour l’emploi

Christelle Morançais a réaffirmé sa fermeté sur tout ce qui pouvait menacer la vitalité des territoires, en citant, par exemple « les 450 millions d’euros promis par l’État aux Régions et qu’il vient pourtant de leur retirer, au mépris de la parole donnée. » La Présidente le rappelle, « privilégions des solutions qui fonctionnent pour préparer l’avenir » : l’apprentissage pour lutter contre le chômage des jeunes, la formation, l’innovation… Pour cela, une méthode : « Conserver ce qui vaut » en matière d’équilibre des territoires, d’environnement, de culture, de bénévolat et de jeunesse, mais également « faire évoluer ce qu’il faut, notamment en matière l’emploi ». Pour mener ce combat, la présidente des Pays de la Loire s’est engagée à lancer un véritable plan de bataille sur chaque territoire et à décloisonner davantage le travail réalisé par les élus au sein de leur commission pour plus d’efficacité. Deux élus régionaux ont ainsi été chargés d’une mission d’innovation sur l’emploi. « Nous avons prouvé ces deux dernières années que nous ne céderons jamais à la fatalité, et bien nous le prouverons encore, et même davantage, pour les Ligériens et pour les Pays de la Loire », a conclu Christelle Morançais.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email