jeudi 17 octobre 2019
25 juillet 2019

Centre-Val de Loire: Une nouvelle aide à destination des éleveurs victimes de la sécheresse

La sècheresse de l’été et du début d’automne 2018 a touché la Région Centre – Val de Loire, de façon un peu décalée par rapport au quart Nord-Est de la France, et a eu des conséquences importantes sur les exploitations agricoles des territoires concernés, notamment sur l’approvisionnement en fourrage pour le secteur de l’élevage.

La sècheresse de l’été et du début d’automne 2018 a touché la Région Centre – Val de Loire, de façon un peu décalée par rapport au quart Nord-Est de la France, et a eu des conséquences importantes sur les exploitations agricoles des territoires concernés, notamment sur l’approvisionnement en fourrage pour le secteur de l’élevage.

L’objectif de ce plan, doté de 2,77 millions d’euros dont 160 000 euros de FEADER, est à la fois d’adapter les exploitations d’élevage à des contextes climatiques plus marqués et de les rendre plus résilientes.

Lors de la commission permanente du 5 juillet 2019, les élus du Conseil régional ont a adopté la mise en place d’une aide exceptionnelle dotée d’une enveloppe d’un million d’euros visant à abonder la trésorerie des éleveurs bovins, ovins et caprins.

Les conditions de cette aide forfaitaire de 500 € sont les suivantes :

Sont éligibles :

  • les exploitations bovines de plus de 30 UGB (unité gros bétail) ou exploitations mixtes bovines et caprines ou ovines de plus de 30 UGB (unité gros bétail) ayant au minimum 30 hectares de prairie (temporaires + permanentes)
  • ou les exploitations ovines et/ou caprines de plus de 15 UGB ayant au minimum 15 hectares de prairie (temporaires + permanentes)
  • et dont le ratio prairies / surfaces fourragères est supérieur à 80%
  • et dont le siège de l’exploitation est en région Centre Val de Loire,
  • et l’exploitation n’a pas touché sur les 3 années précédant l’attribution de cette aide plus de 15 000 €, une fois l’aide de la Région comptabilisée, afin de respecter les conditions du règlement de minimis agricole.

Consulter l’article

Partager cet article :

About msakho

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *