lundi 21 janvier 2019
17 décembre 2018

Bourgogne-Franche-Comté: la Région et EDF font route commune

Régions, EDF, transition écologique

 La Région Bourgogne-Franche-Comté et EDF s’engagent en faveur de la transition énergétique, de l’emploi et de l’innovation, pour une Région bas carbone.

La transition énergétique : beaucoup en parlent, mais qui agit vraiment ? La Région en a fait une de ses priorités. Et ce n’est pas un hasard si EDF a choisi de faire de la Bourgogne-Franche-Comté la région nationale de référence sur les questions de la transition énergétique, notamment en milieu rural. C’est dans ce sens qu’a été signée jeudi 29 novembre 2018 une convention liant EDF à la Région. Le Président Directeur Général d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a fait le déplacement à Dijon pour parafer le document, aux côtés de Marie-Guite Dufay.

« L’objectif, c’est de renforcer et de développer encore les énergies renouvelables dans la région, notamment le solaire, a indiqué le patron d’EDF. Nous avons trois projets de fermes solaires en Côte d’Or, trois autres dans le domaine de l’éolien dans l’Yonne. Plusieurs projets de méthanisation. Ce sont des actions pragmatiques qui délivreront des résultats mesurables. »

Devenir la référence française de l’hydrogène

EDF va par ailleurs accompagner la Région dans son projet de développement des projets autour de l’hydrogène, « une source d’énergie qui va s’imposer dans les mobilités lourdes, les bus, les bateaux, les trains … » a assuré Jean-Bernard Lévy. « Dans ce domaine, nous voulons que la plus petite région de France devienne la référence française, a renchérit Marie-Guite Dufay, qui a rappelé l’importance de la question énergétique dans les politiques publiques : « C’est essentiel, urgent. Il va nous falloir oser, partout, dans tous les domaines : dans notre patrimoine, dans nos lycées, dans nos cantines, sur les mobilités. C’est un effort de guerre pour viser la paix. »

La Présidente de la Région a invité tous les acteurs du territoire à prendre leur part à cet effort, dénonçant les stratégies des grandes banques françaises : « Elles accordent aujourd’hui 71% de leurs financements aux énergies fossiles contre 20% seulement aux renouvelables. Il ne nous reste plus beaucoup d’années avant que l’on bascule dans quelque chose d’irréversible. Que tout le monde s’y mette. » La Région, elle, a choisi d’avancer. Vite.

Consulter l’article

Partager cet article :

About msakho

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *