dimanche 24 juin 2018
4 juin 2018

Bourgogne-Franche-Comté : la mobilité partout et pour tous, une priorité régionale

Le 25 mai 2018, les élus régionaux de Bourgogne-Franche-Comté se sont réunis en assemblée plénière pour une session exclusivement consacrée dédiée à la mobilité et aux transports.

 

Le développement d’un réseau de transport moderne et accessible constitue une priorité régionale absolue. Permettre à chacun de se déplacer simplement et à un prix acceptable favorise en effet grandement l’accès à l’emploi, à l’enseignement supérieur, à la culture et aux lieux touristiques ; ainsi que le maintien de liens sociaux forts. C’est pourquoi la Région investit pour une mobilité renouvelée, durable, connectée et accessible partout et pour tous.

 

Une nouvelle convention TER 2018-2025

La Région a conclu avec SNCF Mobilités une nouvelle convention TER 2018-2025, qui se caractérise par un engagement fort en faveur du train. Elle considère en effet qu’il s’agit d’un élément structurant dans la politique d’aménagement du territoire et d’intermodalité, permettant un maillage fin des territoires et donnant la possibilité d’être présent au plus près et au service des habitants. Cette convention garantit qu’aucune ligne TER ne sera supprimée dans la Région. Cette convention illustre la volonté de la Région de faire du train « une véritable colonne vertébrale » de la mobilité dans les territoires, « en plaçant l’usager au cœur de notre stratégie », a insisté Michel Neugnot, vice-président en charge des transports, des déplacements et des intermodalités. Cela se traduit par la mise en place de 37 trains supplémentaires, soit 10 000 places supplémentaires chaque jour ; ainsi que d’un système inédit d’indemnisation des voyageurs en cas de retard ou de suppression d’un train.

 

La mobilité pour tous

Afin d’élargir l’offre régionale de transport au plus grand nombre, les élus ont approuvé une nouvelle tarification solidaire TER, valable sur l’ensemble des trajets TER de la Région. Celle-ci met en place des tarifs réduits pour les jeunes en démarche d’insertion, les bénéficiaires de la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) ainsi que pour les demandeurs d’emploi. Un nouveau règlement d’intervention pour soutenir les plateformes de mobilité a aussi été voté : majoritairement associatives, celles-ci jouent un rôle essentiel en permettant aux personnes en situation de précarité de se déplacer plus facilement.

 

La mobilité partout

La Région a approuvé la mise en place d’une tarification harmonisée pour les cars assurant les liaisons interurbaines : une première en France ! Elle investit également beaucoup afin de maintenir le confort et l’attractivité des lignes ferroviaires maillant sont territoire, sur lesquelles seront réalisés d’importants travaux. Enfin, en partenariat avec l’ADEME, la Région lance un appel à projet “mobilité rurale” pour accompagner des projets qui mettent en œuvre de nouvelles façons de se déplacer et permettent notamment la connexion avec des réseaux de transports collectifs existants.

 

Dossier de presse

https://www.bourgognefranchecomte.fr/37-trains-supplementaires-d-ici-2019

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *