vendredi 06 décembre 2019
22 mai 2019

Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est: engagement de l’Etat pour achever la LGV Rhin-Rhône

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, se réjouissent de l’engagement pris par la Ministre des Transports Elisabeth Borne,  le 20 mai 2019 à l’Assemblée Nationale, de réexaminer l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône entre Petit-Croix et Lutterbach (Belfort-Mulhouse), avec un objectif de réalisation avant 2028 au lieu de le renvoyer après 2038.

 

Les deux Régions militent ensemble depuis plus de 10 ans, avec une vision commune, pour faire entendre les arguments en faveur de la réalisation de cette deuxième phase restée en rade depuis 2011 et qui permettra la pleine rentabilité de cette branche. Toutes les études réalisées par SNCF Réseau en 2018 démontrent ce constat et la nécessité de reprendre ce chantier au plus vite : 500 000 passagers supplémentaires sont en effet attendus à l’issue de cet achèvement entre Belfort et Mulhouse et permettront enfin de répondre aux enjeux d’accessibilité et d’attractivité pour le Nord Franche-Comté et le Sud Alsace, ainsi qu’aux enjeux identifiés comme prioritaires par l’Europe au sein du couloir mer du Nord – Méditerranée.

Marie-Guite Dufay et Jean Rottner tiennent à remercier tous les parlementaires et les maires des deux Régions dans le cadre de l’association Trans-Europe TGV, qui se sont mobilisés toutes appartenances politiques confondues en faveur de l’intérêt général de nos territoires et leurs habitants.

Les deux Régions seront vigilantes à ce que le Conseil d’Orientation des Infrastructures se réunisse rapidement, conformément à l’engagement de la Ministre, pour constater les résultats des études socio-économiques de 2018 démontrant la rentabilité de la ligne et acter son achèvement dans le programme quinquennal 2023-2028.

 

 

 

 

Communiqué de Presse

Partager cet article :

About msakho

  • Email