lundi 11 décembre 2017
21 novembre 2017

Pays de la Loire: bougeons électrique avec la Région!

La Région lance sa première campagne de sensibilisation à la transition énergétique, qui porte sur la mobilité électrique. Visible jusqu’à fin décembre en Pays de la Loire, cette opération qui découle de sa stratégie pour la transition énergétique lancée en 2016, a la particularité d’être quasiment 100% dématérialisée pour éviter trop d’impressions papier… C’est aussi ça, la transition énergétique !

Pour relever les défis de la transition énergétique, la Région ambitionne de devenir leader en matière de motorisations alternatives, pour le transport des personnes et des marchandises.

    1er engagement : rouler autrement !

Rouler en véhicule électrique, c’est :
•    consommer moins d’énergie qu’avec un véhicule essence ou diesel,
•    réduire notre dépendance au pétrole,
•    améliorer la qualité de l’air (un véhicule électrique n’émet ni COV ni NOx)*.
*COV : composés organiques volatils, NOx : composés d’azote et d’oxygène qui comprennent les gaz d’acide nitrique et de dioxyde d’azote.

La Région s’engage avec le bonus régional sur la carte grise : c’est l’exonération de la totalité des frais de la taxe régionale de la carte grise pour l’achat d’un véhicule propre.  En 2016, le coût global de l’exonération a représenté près d’un million d’euros pour la Région. Cela représente 48 € par cheval fiscal.
Exemples de bonus régional :

– Petite citadine (environ 2 chevaux) = 96€

– Familiale (environ 7 chevaux) = 336€

Pour rouler électrique, il faut avoir l’assurance de pouvoir recharger facilement son véhicule, quels que soient ses trajets : longs, courts, en ville ou en campagne… Pour cela, la Région cofinance également l’installation d’un ambitieux réseau de bornes publiques de recharge pour les véhicules électriques, opérées par les syndicats départementaux d’énergie. Elle vient d’ailleurs de voter une aide de près de 900 000 euros, correspondant à 35 nouvelles bornes de recharge/ L’objectif de la région est d’atteindre 549 bornes publiques en 2018. Ces nouvelles installations permettront de réduire la distance maximale entre deux bornes à 80 km. C’est pour les usagers une véritable amélioration du service. Le temps de recharge minimal, sur les bornes de recharge rapide, peut être de 20 à 30 minutes seulement.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email