lundi 19 novembre 2018
8 février 2018

Auvergne-Rhône-Alpes: Mov’ici, l’application gratuite pour covoiturer sur son trajet quotidien

La Région lance une nouvelle plateforme de covoiturage et une application mobile sans frais pour les usagers.

La plateforme Mov’ici met en relation des conducteurs voyageant avec des places libres dans leur véhicule et des passagers souhaitant faire le même trajet, sur l’ensemble du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle affiche déjà une communauté 90 000 utilisateurs de ce mode de transport.

« Le potentiel est énorme » assure Martine Guibert, la vice-présidente aux transports. Chaque jour, en Auvergne-Rhône-Alpes, 2,3 millions d’actifs parcourent 50 millions de kilomètres pour aller travailler. 75 % de ces parcours sont encore effectués en voiture individuelle.

De multiples opérateurs privés proposent actuellement des sites et des applications mais ces services sont payants et surtout ciblés vers des déplacements longue distance. C’est pourquoi la Région, autorité organisatrice des transports, a financé une nouvelle solution (à hauteur de 390 000 euros) qui facilite les déplacements de tous les habitants du territoire, y compris ceux résidant en zones rurales et périphériques, des zones où les transports en commun ne sont pas forcément accessibles.

Mov’ici vise donc à démultiplier les possibilités de trajets proposés à ses utilisateurs actuels et s’adresse à tous les autres grâce à son application mobile gratuite qui propose du covoiturage en temps réel.
Elle permet aussi de produire des justificatifs et ainsi certifier le trajet effectué. Un intérêt pour les entreprises qui sont soumises depuis ce mois de janvier à l’obligation de proposer des plans de déplacement à leurs salariés.
La législation doit prochainement évoluer et la prise en charge des frais de covoiturage sera assimilée aux frais de transport en commun. « Avec Mov’ici, la Région assume pleinement son rôle de chef de file de la mobilité en proposant un outil moderne et efficace aux entreprises, aux territoires et aux citoyens pour promouvoir et faciliter le covoiturage en Auvergne Rhône-Alpes» se félicite Martine Guibert. L’élue précise que ce sont l’ensemble des déplacements qui sont potentiellement concernés par Mov’ici, les trajets domicile/travail mais aussi les déplacements pour pratiquer un loisir, un rendez-vous médical…

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *