lundi 16 décembre 2019
2 octobre 2019

Auvergne-Rhône-Alpes: le Léman express inaugure son centre de maintenance

Auvergne-Rhône-Alpes, France, région, Léman express, train, TER, mobilité, maintenanceÀ quelques semaines du lancement du service de la liaison ferroviaire entre Genève et la Haute-Savoie, c’est une nouvelle étape réussie qui est franchie. Financé à 100 % par la Région, ce technicentre est à la pointe de la technologie pour garantir la fiabilité des trains.

C’est sous la houlette d’Armelle Laugier, la directrice du projet Léman Express, qu’a eu lieu la visite inaugurale du nouveau technicentre, ce vendredi 27 septembre, en présence des partenaires et de nombreux élus dont Martine Guibert, vice-présidente aux transports de la Région qui a financé les travaux pour près de 15 millions d’euros.

Implanté à proximité de la gare d’Annemasse, il couvre une superficie d’environ 12 000m2 sur les communes d’Annemasse et de Ville-La-Grand, à la croisée de la jonction de quatre des six lignes qui constituent le réseau du Léman Express.

Le technicentre est principalement destiné à l’entretien et la maintenance des 17 nouvelles rames acquises par la Région auprès du constructeur Alstom qui sont en cours de livraison. Il pourra aussi accueillir du matériel Stadler acheté par les Suisses ou encore du matériel plus classique exploité sur le Ter.
Dans les coulisses du Léman Express, la montée en charge des équipes et du matériel se fait progressivement : «À cette heure cinq rames ont été livrées, elles sont en période de rodage sur les itinéraires habituels du service ter en Haute-Savoie, explique la directrice, et les conducteurs sont formés au nouveau matériel et aux spécificités du réseau. »

L’atelier de maintenance est prévu pour recevoir deux rames en simultanée avec un demi-vérin et un pont-levis d’une capacité de 5 tonnes au-dessus d’une fosse, qui permet par exemple de soulever un bogie pour changer d’essieu. Il est doté de passerelles ultramodernes avec des bras sécurisé pour que les ouvriers puissent assurer la maintenance directement sur le toit des trains où sont notamment situés la climatisation ou les systèmes de commandes des moteurs.
« Cette installation moderne et ergonomique facilite le travail de nos 34 agents en toute sécurité » précise la directrice. À l’extérieur, une voie supplémentaire est destinée au nettoyage des voitures ou de détaggage en cas de besoin.

Les rames du Léman Express mesurent 72 mètres et sont dotés de 4 voitures configurées avec 7 portes pour une bonne fluidité des voyageurs aux heures de pointe et peuvent accueillir plus de 400 voyageurs. Elles sont adaptées aux spécificités de la liaison transfrontalière, et notamment sur les trois types de tension électrique.

« La Région fournit au Léman Express un centre de maintenance moderne et performant car nous connaissons l’importance de la maintenance pour la qualité du service ferroviaire. Cette qualité de service est le fondement de l’action régionale, nous appliquerons cette même volonté pour les usagers du Léman express. », a rappelé Martine Guibert, Vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée aux Transports.

Véritable trait d’union Franco-Suisse, le Léman Express accueillera chaque jour, dès le 15 décembre prochain, 50 000 voyageurs sur les 240 trains qui circuleront dans les cantons de Vaud et de Genève, dans l’Ain et la Haute-Savoie.

Côté français, le Léman Express offrira une large desserte : de Bellegarde à l’ouest jusqu’à Saint-Gervais à l’est, et d’Annecy au sud jusqu’à Evian au Nord. Il couvrira les 4 branches françaises de l’étoile ferroviaire d’Annemasse : vers Genève, Evian et Saint-Gervais.

Côté suisse, la desserte comprend le Canton de Genève dans sa totalité ainsi qu’une partie du Canton de Vaud (dessertes depuis Nyon).

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email