dimanche 22 septembre 2019
19 avril 2019

Pays de la Loire: la Région prend des mesures exceptionnelles pour Arjowiggins

Arjowiggins, région, Pays de la Loire, mesures, salariés, entreprise, territoireDès l’annonce de la liquidation judiciaire du site Arjowiggins de Bessé-sur-Braye et de la reprise partielle de celui de Saint-Mars-la-Brière, Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire, a immédiatement présenté les mesures mises en œuvre par le Conseil régional, et votées dès le 5 avril en Commission permanente, pour faire face au drame social qui en découle.

A situation exceptionnelle, nous proposons aujourd’hui des mesures exceptionnelles pour les salariés d’Arjowiggings et l’ensemble du territoire impacté, indique Christelle Morançais.

En effet, pour affronter cette crise, la Région a proposé et mis en oeuvre une double réponse sociale et territoriale.

1.    Une réponse sociale, d’abord.

La Région mobilise ainsi tous ses moyens, en complément de ceux de l’Etat et de Pôle Emploi, afin d’aider les salariés d’Arjowiggins à retrouver un emploi dans les plus brefs délais :

  • L’ensemble du dispositif régional de formation professionnelle est ouvert à titre dérogatoire à tous les salariés ligériens d’Arjowiggins.
  • Ces formations seront réalisées au cœur même des bassins d’emploi concernés, et donc au plus près des salariés.
  • Une enveloppe exceptionnelle de plus d’1M €, complémentaire à celle de Pôle Emploi, a été débloquée afin de financer des aides individuelles à la formation et des formations courtes d’adaptation à l’emploi.
  • 900 000 € d’aides exceptionnelles à la mobilité ont été mobilisés pour aider les salariés en formation ou dans la période d’essai qui suit une formation (aide à la prise en charge des frais kilométriques…).
  • Enfin, un espace dédié “Arjowiggins” a été créé sur le site internet www.solutions-emploi-paysdelaloire.fr afin de faire se rencontrer de manière très réactive les salariés d’Arjowiggins qui recherchent un emploi et les entreprises ligériennes qui veulent recruter.

2.    Une réponse territoriale, ensuite :

  • Avec un soutien économique renforcé grâce à la mobilisation de l’ensemble des dispositifs économiques régionaux :
    • Un soutien à destination des sous-traitants et fournisseurs impactés d’abord, grâce notamment aux dispositifs Pays de la Loire Garantie pour faciliter l’accès au crédit bancaire ou encore Pays de la Loire Conseil pour accompagner des études de repositionnement.
    •  Un soutien à destination des commerçants et artisans fragilisés, également. La Région rend ainsi toutes les communes des Communautés de communes des Vallées de la Braye et de l’Anille et du Gesnois Bilurien éligibles au dispositif Pays de la Loire Commerce Artisanat mis en œuvre dans le cadre du Pacte pour la Ruralité.
  • La Région a apporté enfin une réponse territoriale sur-mesure, avec un plan d’urgence exceptionnel de 1M€ permettant de financer des projets d’investissements structurants et  de donner une nouvelle impulsion au territoire. Ce plan d’urgence, la Région est en train de la bâtir avec l’État, le Conseil départemental de la Sarthe, les élus locaux et les forces vives des Vallées de la Braye et de l’Anille. Dans cette perspective, la Région a mis en place une équipe dédiée, basée en Sarthe et composée d’agents du Conseil régional et de l’Agence régionale de développement Solutions&Co qui vise à déterminer les potentialités sur lesquelles pourra s’appuyer le territoire pour construire son projet de développement.
  • La Région a permis également aux communes de déroger au règlement du Fonds régional de soutien aux communes en leur donnant la possibilité de  présenter un deuxième projet durant la mandature.

Plus que jamais, la Région reste mobilisée et déterminée à agir pour l’avenir de tout le territoire et pour permettre à chaque salarié de retrouver un emploi.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email