samedi 20 avril 2019
12 février 2019

Pays-de-la-Loire: 9 films soutenus par la Région en compétition dans les festivals internationaux

2018 a été une année très positive pour la création cinématographique et audiovisuelle en Pays de la Loire : 63 projets de films ont été soutenus par la Région pour près de 2 millions d’euros. Parmi eux, plusieurs créations sont mises en avant en ce moment dans les plus importants rendez-vous cinéphiles : Césars, Berlinale, Clermont-Ferrand…

 

Paysdeloire cinema

 

« En adoptant notre nouvelle stratégie culturelle en 2017, nous avons fait le choix de renforcer nos aides au cinéma et à l‘audiovisuel pour mieux promouvoir la diversité des expressions artistiques et la création sur notre territoire, pour développer l’attractivité de notre région sur l’accueil de tournages et pour mieux soutenir la filière locale. Cette stratégie nous a permis d’accompagner des projets diversifiés dont la qualité est reconnue par le public et les professionnels. Et ce mois‐ci en particulier puisque Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret est nominé 6 fois aux Césars, la saison 2 d’Alphonse président est mise en avant au Festival de Luchon et plusieurs courts métrages font de jolis parcours dans les festivals les plus renommés », souligne Laurence Garnier, vice‐présidente de la Région des Pays de la Loire en charge de la culture.

6 nominations pour un long métrage aux Césars 2019 !

Le long métrage d’Emmanuel Mouret, Mademoiselle de Joncquières, tourné au Château de Sourches (72) et mettant en scène Edouard Baer et Cécile de France, est sorti en salles le 12 septembre. Plébiscité par le public en salles, il a réuni près de 550 000 spectateurs. C’est aussi l’un des films les plus mis en avant par les professionnels pour les Césars 2019 où il est nominé dans six catégories : meilleure adaptation, meilleurs acteurs et des meilleurs décors… Verdict le 22 février à 21 h.

Clermont-Ferrand, Berlinale, Luchon… des films remarqués

Six films ligériens étaient montrés en compétition au Festival international du court métrage de Clermont‐Ferrand (1er-9 février) : une belle sélection qui fait des Pays de la Loire la région française la plus visible sur la compétition avec : Nefta football club du réalisateur nantais Yves Piat, vainqueur du Prix du public ; Côté cœur d’Héloïse Pelloquet, tourné à Noirmoutier, lauréat du Prix ADAMI d’interprétation féminine et d’une mention spéciale du jury ; La Route du sel de Matthieu Vigneau, film d’un réalisateur angevin tourné à Saumur ; Air comprimé d’Antoine Giorgini tourné à Angers ; Le Mans 1955de Quentin Baillieux, film d’animation déjà remarqué dans plusieurs festivals et A priori sauvage de Romain André, un documentaire-fiction tourné à Nantes.
Le court métrage Prendre feu de Michaël Soyez, tourné en Sarthe figure parmi les trois films français sélectionné à la Berlinale (7-17 février) dans la capitale allemande.
La deuxième saison de la série Alphonse Président tournée en Loire-Atlantique et diffusée sur OCS était en compétition officielle au Festival des créations télévisuelles de Luchon (6-10 février).

La Région renforce son soutien à la filière régionale audiovisuelle et cinéma

Au‐delà des aides aux projets de films, la nouvelle stratégie culturelle régionale vise aussi à renforcer la filière régionale, avec la création de nouvelles aides au développement des structures locales : 9 sociétés de production régionales ont été aidées pour la première fois en 2018, pour un montant d’aide global de 150 000 euros. Cet engagement a aussi permis l’exonération de la part régionale de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) pour les cinémas d’Art et essai et la Région soutient également chaque année une trentaine d’événements cinématographiques comme le festival Premiers Plans d’Angers, qui s’est achevé récemment, pour un budget total de plus de 400 000 euros. Elle propose également des aides aux investissements des salles de cinéma (construction et rénovation de salles) et a mis en place, avec l’Etat, le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma, qui touche tous les ans environ 20 000 jeunes. Enfin, la Région soutient l’organisation de la filière régionale, en particulier la Plateforme, Pôle cinéma, audiovisuel des Pays de la Loire.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email