lundi 11 décembre 2017
27 novembre 2017

Grand Est: 21 trains supplémentaires pour relier les villes

À l’occasion de son déplacement sur le site d’Alstom à Reichshoffren, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a annoncé un investissement global de près de 250 millions d’euros visant à développer les liaisons ferroviaires sur le territoire.

Fortement engagée pour le développement de son territoire au travers des liaisons ferroviaires, la Région Grand Est aux côtés de SNCF Mobilités a voté, à l’occasion de la Commission permanente du 17 novembre 2017, deux nouvelles commandes de matériels roulants produits chez Alstom à Reichshoffen, livrés entre 2018 et 2023.

Vers la montée en gamme du service aux voyageurs sur l’ensemble des lignes « long parcours » du Grand Est :

Un premier investissement de 80 millions d’euros permettra la mise en place rapide d’un train Régiolis et de cinq Coradia Liner, dérivé « grand confort » des Régiolis : une exclusivité pour une région française, les Coradia Liner ayant uniquement été acquis par l’Etat jusqu’ici pour les lignes Intercités.

Ces trains viendront compléter les 19 trains de ce type d’ores et déjà mis en place en 2017 dans le cadre du transfert à la Région de la ligne Paris – Troyes – Belfort – Mulhouse au 1er janvier 2018.

Une réponse aux enjeux de la mobilité transfrontalière

Au cours du 1er semestre 2018, la commande de 15 trains Régiolis transfrontaliers France-Allemagne sera votée par les élus de la Région. En effet, afin d’apporter des réponses concrètes aux enjeux de mobilité transfrontalière, la Région a pour ambition de rassembler les autorités françaises et allemandes autour d’un projet d’acquisition commun.

L’article 21 trains supplémentaires pour relier les villes du Grand Est est apparu en premier sur GrandEst.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email