mercredi 22 février 2017
22 novembre 2016

Bourgogne-Franche-Comté: 200 emplois créés par General Electric, une bonne nouvelle pour la Région

200 emplois créés par General Electric : une bonne nouvelle pour la région.

Corinne de Bilbao, présidente de General Electric (GE) France, a lancé mardi 15 novembre son plan de recrutement de 200 personnes sur le site de Belfort (90) où elle s’est également entretenue avec Marie-Guite Dufay, présidente de la région.

La PDG du groupe est venue en personne, et pour la première fois, à Belfort annoncer la création, dès le début de l’année prochaine, de 200 emplois spécialisés en finance, comptabilité et gestion pour un centre de services partagés. Une annonce saluée par Marie-Guite Dufay. La présidente s’est particulièrement réjouie pour l’emploi local et l’industrie régionale. Elle n’a pas manqué de rappeler, à cette occasion, l’engagement et l’investissement de la région pour que la Bourgogne-Franche-Comté conserve sa place de leader dans le secteur de l’industrie.
Belfort, centre d’excellence mondial du groupe.

Le site de Belfort pourrait également connaître de nouvelles créations d’emplois, GE ayant notamment annoncé l’an dernier la possible ouverture de postes en ingénierie et technologie,
principalement à Belfort. Sans compter les potentiels emplois américains dans la fabrication de turbines que le groupe dit vouloir relocaliser à Belfort.

Le site est aujourd’hui le centre d’excellence mondial du groupe pour les turbines à gaz. La plus puissante au monde y est fabriquée. Le site produira également, dès l’année prochaine, les turbines Arabelle qui équiperont la future centrale EDF d’Hinkley Point au Royaume-Uni.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email