dimanche 22 septembre 2019
2 mai 2019

Normandie: 2 millions pour Caen, “Ville Reconstruite de Normandie”

 

La Région Normandie a remis aujourd’hui à la Ville de Caen le prix “Opération renouveau Villes Reconstruites”, suite à sa nomination comme lauréate de l’appel à projets régional  2017 “Villes Reconstruites de Normandie”. La Région Normandie va consacrer 2 millions d’euros à la réalisation des projets menés par la Ville de Caen.

 

 

“VILLES RECONSTRUITES DE NORMANDIE”, UN DISPOSITIF RÉUSSI

 

La redynamisation des centres des villes reconstruites après la seconde guerre mondiale constitue un facteur important pour le développement et l’attractivité du territoire normand. C’est pourquoi, devant le succès remporté par le dispositif “Villes Reconstruites de Normandie” en 2017, la Région a décidé de lancer un nouvel appel à projets en 2018. Au total, la Région mobilisera plus de 21 millions d’euros pour accompagner les projets des villes lauréates. 

Caen fait partie des 14 villes retenues pour bénéficier du soutien régional au titre des deux appels à projets. Les autres villes lauréates sont Avranches, Le Havre, Vire Normandie, Lisieux, Louviers, Saint-Lô, Argentan, Coutances, Evreux, Falaise, Flers, Rouen et Yvetot…

LE PROJET DE LA VILLE DE CAEN

 

D’un montant de 5,4 millions d’euros, le projet porté par la Ville de Caen prévoit :

  • La requalification de copropriétés du quartier Saint-Jean
    La Région soutient la réhabilitation des travaux de parties communes de copropriétés privées à hauteur d’1,2 million d’euros (50 % du coût total). Ces travaux ont été définis dans le cadre du  POPAC (Programme Opérationnel Préventif d’Accompagnement des Copropriétés) porté par la Ville de Caen et la CU Caen la mer qui accompagnent une vingtaine de copropriétés.
  • La création d’un nouveau pôle enfance jeunesse : réhabilitation et aménagement de l’ancien collège Lemière
    Les travaux de réhabilitation sont actuellement en cours. Situé avenue Albert Sorel, le pôle enfance et jeunesse dont l’ouverture est prévue en septembre 2020, sera doté de quatre classes de maternelle et de six classes élémentaires, soit 250 places, ainsi qu’une partie restauration (une cuisine relais, deux réfectoires) et 1 500 m² d’espaces extérieurs. Le programme des travaux tient compte notamment des caractéristiques architecturales typiques de la Reconstruction pour cet équipement (usage de la pierre de Caen en façade, horizontalité des bandeaux vitrés…). La Région accompagne la Ville de Caen pour la réalisation de ce projet à hauteur de 300 000 euros.
  • L’Aménagements des espaces publics du cœur du Quartier Saint Jean (espaces publics, mobilier, éclairage, stationnement…) – Travaux de la place de la Résistance
    Afin de valoriser la Place de la Résistance et d’accompagner la livraison du nouveau tramway prévue en 2019, des travaux ont été lancés ces dernières semaines. Cet aménagement constitue une première phase dans la requalification des espaces publics du quartier, en complément des aménagements projetés place de la Gare ou sur le chevet de l’église Saint-Pierre. Ce projet sera soutenu par la Région à hauteur de 500 000 euros.

 

UNE VOLONTÉ RÉGIONALE DE REDYNAMISATION DES CENTRES-VILLES

 

Cet appel à projets à destination des villes reconstruites s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’accompagnement à la dynamisation des centres-villes et centres-bourgs normands lancé par la Région Normandie en 2017.

Elle mobilise ainsi au total plus de 60 millions d’euros sur 5 ans pour redonner aux Normands l’envie d’habiter et de fréquenter leurs centres-villes. Pour mémoire, six autres dispositifs sont proposés aux collectivités dans ce cadre :

  1.  Reconquête des îlots dégradés dans le cadre d’une convention avec l’Etablissement Public Foncier de Normandie. Près de 200 projets de réhabilitation de friches sont prévus d’ici 2021.
  2. Soutien à la réhabilitation et à la création de logements locatifs : dans les bourgs de plus de 1 500 habitants ou disposant d’un collège, la Région finance 150 euros par m² la rénovation des logements locatifs.
  3. Aides à la construction durable et à la rénovation thermique des logements et des bâtiments publics : le plan Normandie Bâtiments Durables adopté par la Région en 2016 et doté de 100 millions d’euros permet de financer la construction de logements sociaux et de bâtiments publics très performants ainsi que la rénovation énergétique de logements sociaux, de copropriétés, de maisons individuelles (avec le chèque éco-énergie) et de bâtiments publics. Plus de 7000 logements ont été rénovés ou construits avec ces aides ainsi que de très nombreux bâtiments publics pour un montant de 45 millions d’euros d’aides attribuées à ce jour.
  4. Lutte contre la désertification médicale pour redynamiser les centres-villes : pour générer de l’activité dans
  5. Une quarantaine de PSLA sont actuellement en projet ou en construction. La Normandie comptera une centaine de PSLA d’ici 2022.
  6. La Région soutient les entreprises du tourisme : la politique régionale a pour objectif de doter les territoires de pépinières et d’hôtels. Via des dispositifs portés par l’Agence de développement de la Normandie, la Région propose des aides directes aux entreprises touristiques, aux commerces et à l’artisanat sous forme de prêts et de fonds de garantie.
  7. Aide aux projets d’investissement : la Région finance des équipements structurants à l’échelle intercommunale, dans le cadre de la contractualisation. Plus de 486 millions d’euros sont mobilisés par la Région à cet effet. 45 contrats de territoire ont déjà été signés à ce jour, regroupant 906 projets.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email