samedi 07 décembre 2019
16 avril 2019

Pays-de-la-Loire: soutien auprès des commerçants impactés par le mouvement des gilets jaunes

Le mouvement des Gilets Jaunes a un impact sur l’économie française et plus particulièrement sur les entreprises du commerce et de l’artisanat, mettant en difficulté leur activité. La Région des Pays de la Loire a ainsi voté la mise en place d’un dispositif inédit doté d’un million d’euros pour apporter un soutien efficace aux commerçants ligériens les plus affectés. Explications en cinq points.

 

 

1. Dans quel contexte s’inscrit cette mesure exceptionnelle ?

Les manifestations et les blocages du mouvement des Gilets Jaunes se sont traduits par des jours de fermeture et une baisse de fréquentation qui ont affecté parfois très lourdement le chiffre d’affaires et le résultat des commerçants et artisans ligériens. Ces manques à gagner induisent pour beaucoup de ces petites entreprises des difficultés de trésorerie qu’elles ont exprimées par l’intermédiaire de leurs chambres consulaires et de leurs unions syndicales.

2. Quelle est la position de la Région des Pays de la Loire ?

« Les commerces de centres villes font évidemment pleinement partie du tissu économique régional que nous soutenons. Ce soutien exceptionnel d’un million d’euros est donc une réponse forte et concrète à notre volonté d’être aux côtés des commerces dans cette période trouble », a indiqué Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire. Afin de répondre aux besoins immédiats de ces entreprises, dans une problématique de trésorerie, la Région a décidé d’adopter une série de mesures exceptionnelles, votées en session le 22 mars 2019.

3. Quelle est l’aide principale apportée par la Région ?

Pour les situations les plus difficiles, la Région a créé un fonds de soutien de 1 M € pour les entreprises de moins de dix salariés, ayant subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30 %, sur la période de novembre 2018 à février 2019. L’aide sera versée sous la forme d’une subvention pouvant aller jusqu’à 10 000 €. Le préjudice sera déterminé par la perte de chiffre d’affaire sur quatre mois, de novembre 2018 à février 2019, en comparaison avec celui réalisé sur la même période de l’année précédente.

4. Concrètement, comment solliciter cette aide ?

Les commerçants et artisans concernés peuvent déposer un dossier, après s’être préalablement informé auprès de la Chambre de commerce et d’industrie ou la Chambre des métiers et de l’artisanat la plus proche de leur domicile.

5. Quelles sont les autres actions menées par la Région pour soutenir les commerçants et artisans ?

  • D’une part, la Région a mobilisé les acteurs de l’économie régionale, notamment la Fédération bancaire française, afin de connaître les pratiques des banques face aux éventuelles difficultés rencontrées par leurs clients commerçants des centres villes des Pays de la Loire. Celle-ci a écrit à ses adhérents ainsi qu’à ses comités territoriaux pour leur indiquer d’examiner avec bienveillance les situations des artisans, commerçants et entreprises impactées dans leurs activités afin de rechercher des solutions ajustées aux besoins.
  • D’autre part, La Région coordonne une meilleure communication entre les différents acteurs de l’économie ligérienne. En partenariat avec BPI France et la SIAGI*, elle a mis en place deux outils essentiels pour aider les TPE et PME des Pays de la Loire, leur permettant de faciliter l’octroi ou le maintien de prêts. C’est un enjeu majeur pour les commerçants, dont les plus touchés ont des difficultés pour obtenir les lignes de crédits indispensables afin de faire face aux pertes subies.

* Société de caution mutuelle de l’artisanat et des activités de proximité

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email