mercredi 12 août 2020
17 avril 2020

Les actions ENGIE mises en œuvre en réponse à la crise sanitaire et économique

Le groupe ENGIE est pleinement mobilisé pour répondre à la crise sanitaire mondiale actuelle. Chaque jour, dans ses filiales et ses entités, un certain nombre de collaborateurs du Groupe sont sur le terrain. Ils assurent les missions essentielles au maintien de l’approvisionnement énergétique et des services et au bon fonctionnement des bâtiments, notamment les bâtiments critiques comme les hôpitaux ou les transports. En tant qu’entreprise responsable, ENGIE soutient, dans les territoires, des actions de soutien et de solidarité envers ses parties prenantes.

ENGIE a mis en œuvre un plan d’adaptation afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés, de leurs familles et de ses prestataires, garantir la poursuite des opérations internes essentielles et de certaines activités pour ses clients, limiter les impacts financiers et préserver sa liquidité financière.

ENGIE travaille sur trois échelles de temps : la gestion de la crise (maintenant, avec pour objectif primordial la santé des salariés et les besoins essentiels des clients), la sortie de la crise (avec des réflexions sur l’adaptation de notre système productif à la nouvelle donne et le soutien de l’activité économique) et l’évolution de long terme du système énergétique et la transition vers un monde moins carboné.

Les investissements post-Covid devront permettre d’accélérer la transition énergétique vers la neutralité carbone.

Gouvernance du Groupe

  • Le dividende 2019 est annulé mais ENGIE affirme son engagement de verser un dividende à l’avenir.
  • L’Assemblée Générale des actionnaires se déroulera comme prévu le 14 mai 2020 à distance, sous forme de téléconférence.
  • Etant impossible à ce stade d’estimer précisément l’impact de la crise sur les états financiers du Groupe en raison de l’incertitude sur sa durée et sa gravité, ENGIE retire ses objectifs financiers préalablement fixés pour l’année 2020 et s’exprimera en temps utile sur l’actualisation de ses objectifs financiers pour l’année 2022.
  • ENGIE dispose de l’un des bilans les plus solides du secteur, notamment avec 8,6 milliards d’euros de trésorerie à fin février. L’émission de trois tranches obligataires pour 2,5 milliards d’euros le 20 mars dernier a encore renforcé la solidité financière du groupe. Si la crise sanitaire aura des impacts certains sur l’activité d’ENGIE, ils resteront toutefois à mesurer.

Situation au sein d’ENGIE – point au 9 avril

Face à cette pandémie mondiale, ENGIE accorde la plus haute importance à la santé et à la sécurité de ses salariés, ses clients et ses fournisseurs. Le groupe applique rigoureusement les mesures de prévention et de protection décidées par le Gouvernement en ce qui concerne notamment les gestes-barrières ou le recours massif au télétravail.

Santé et sécurité

  • La priorité du groupe est d’assurer la sécurité de ses collaborateurs et de leurs proches. ENGIE a besoin de 130 000 masques par semaine : 100 000 pour les opérations de services aux entreprises et collectivités, et 30 000 pour les interventions chez les clients particuliers. Comme toutes les entreprises, nous sommes confrontés à une difficulté d’approvisionnement de masques que nous nous attachons à résoudre. Notre bureau en Chine est, par exemple, mobilisé pour s’en procurer auprès de fabricants sur place et les expédier dans les filiales du groupe partout dans le monde. Pour la France, nous passons des commandes en grande quantité.
  • Par ailleurs, ENGIE recueille, via les managers et la DRH, les informations relatives à la santé de ses salariés pour identifier ceux qui seraient atteints par le Covid19. L’objectif est de pouvoir informer les autres membres de l’équipe (de façon anonyme), assurer un lien avec le salarié et prendre les mesures nécessaire en terme de désinfection des locaux.
  • Certains secteurs, dont le BTP, ont publié des guides de bonnes pratiques. ENGIE appliquera ces guides lorsqu’il est concerné et examine avec les pouvoirs publics leur adaptation à la maille de certaines de ses activités.

Ressources humaines :

  • Le travail à domicile concerne actuellement 40% des 170 000 collaborateurs dans le monde, soit environ 68 000 personnes (plus de 32 000 en France).
  • Au total, environ 12 500 des 75 000 salariés français sont en chômage partiel aujourd’hui. Beaucoup de clients dans l’industrie et le tertiaire ont arrêté leur activité.
  • Les collaborateurs du siège sont appelés à prendre 5 jours de RTT (jours acquis ou disponibles sur le compte épargne temps) d’ici la fin du mois d’avril en solidarité avec ceux étant au chômage technique.

Mobilisation des équipes

  • ENGIE tient ses engagements en tant que fournisseur et l’approvisionnement en gaz est assuré. La baisse de la consommation de gaz naturel en France est d’environ 15% en France.
  • Pour répondre au plus vite à ses clients tant particuliers que professionnels ou entreprises, ENGIE a aussi fait le choix de garder ses services clients ouverts à la grande satisfaction de ceux-ci. Des réponses personnalisées et des solutions adaptées selon la situation de chacun comme le meilleur échelonnement en cas des difficultés financières.

Pour ses clients entreprises et collectivités, les relances, les intérêts de retard et les demandes de coupures sont suspendues.

  • ENGIE Solutions, marque unique regroupant toutes les activités de services aux collectivités, entreprises tertiaire et industrielles du groupe, assure l’exploitation de ses installations notamment de chauffage. ENGIE Solutions accélère ses interventions dans les hôpitaux ou dans les centres de soin
  • Concernant les services aux particuliers, les équipes assurent uniquement les dépannages des équipements de chauffage et d’eau chaude. Tous les autres chantiers ont été reportés. Depuis le début du confinement ENGIE réalise environ 2 500 réparations d’équipements par jour au domicile de ses clients particuliers sur la base du volontariat.

Plans de continuité de l’activité

  • Un plan de continuité des activités est en œuvre dans les installations hydroélectriques pour assurer l’exploitation, la sûreté des ouvrages et nos différentes missions d’intérêt général. Il permet, jusqu’à maintenant, de ne pas affecter la production tout en mettant en sécurité les agents. Un roulement est assuré : des équipes réduites veillent à la sûreté des installations ; d’autres agents sont confinés chez eux mais mobilisables pour assurer les astreintes par roulement. Les chantiers ont été suspendus.
  • Les filiales infrastructures gazières du Groupe (GRTgaz, GRDF, Storengy -stockages de gaz naturel- et Elengy -terminaux méthaniers-) ont mis en place des Plans de Continuité d’Activité afin de garantir l’acheminement du gaz naturel en France et la sécurité des personnes et des biens.

Storengy a ainsi mis en place une organisation du travail en 2×12 heures sur les terminaux de Fos sur Mer. Cela permet de limiter les contacts entre salariés et de maintenir dans la durée la capacité à tenir le roulement avec moins de personnels. A noter également qu’à Montoir de Bretagne le taux d’utilisation du terminal a atteint 94% en mars, record absolu.

Actions en faveur des clients particuliers et professionnels

Au-delà des dispositions prévues dans la loi d’urgence sanitaire (prolongation de la période de la trêve hivernale jusqu’au 1er juin, protection contre les réductions de puissance pour les foyers les plus fragiles…), ENGIE met en œuvre des dispositions propres à destination de ses clients particuliers et professionnels :

  • ENGIE va rembourser 2 mois d’abonnement à ses clients électricité les plus fragiles bénéficiant d’une aide. Cela représente 600 000 foyers ayant déjà bénéficié d’un chèque énergie ou d’une aide du Fonds de Solidarité Logement et ayant un contrat d’électricité chez ENGIE au 30 avril. Les remboursements interviendront à partir de mai pour le mois d’avril.
  • ENGIE porte un effort d’information tout particulier envers ses clients bénéficiaires du chèque énergie pour bien leur rappeler comment les utiliser. Une démarche essentielle car les délais postaux ont été fortement rallongés. ENGIE propose aussi de transmettre le chèque par mail.
  • Pour répondre à ce contexte exceptionnel, tout consommateur particulier contractant un nouveau contrat avec ENGIE peut bénéficier, depuis le 2 avril, d’une réduction de 100 euros pour une offre énergie et de 200 euros pour deux offres énergie (électricité et gaz). Cette offre peut également s’appliquer aux clients d’ENGIE qui disposent d’une seule énergie et qui souhaitent prendre un deuxième contrat.
  • Pour les professionnels, ENGIE applique le report de paiement des factures à un rythme de 500/jour.

 

Actions particulières dans les hôpitaux

  • Dans certains hôpitaux, ENGIE Solutions assure la maintenance des installations de chauffage, ventilation et climatisation 24h heures sur 24, l’hôpital fournissant l’hébergement de nos équipes.
  • ENGIE a accéléré les travaux réalisés à l’hôpital Mondor à Créteil pour permettre une entrée en fonction de lits supplémentaires pour les patients du COVID  et peut réaliser en tant que de besoin, en moins de 10 jours, la transformation de blocs de chirurgie ou des salles de réveil en unités de soins intensifs.

Actions de solidarité dans les territoires

La Fondation ENGIE a créé un fonds dédié de 500 000 euros pour les Hôpitaux et les projets portés par la Fondation des Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France pour soutenir les soignants et les patients pour améliorer leur quotidien dans 39 hôpitaux à travers le territoire.

Par ailleurs, ENGIE est partenaire d’événements culturels et sportifs dans les territoires dont un nombre important a été annulé en raison de la crise sanitaire. ENGIE a immédiatement redéployé les budgets affectés correspondant vers des actions solidaires. Ces actions sont abondées par la Fondation du Groupe.

Cette mobilisation a d’ores et déjà permis :

  1. En lien avec les collectivités territoriales, des achats et dons de matériel de protection (masques gants, combinaisons, lunettes, gel hydroalcoolique,…) aux EPHAD, CHU, Associations et maisons spécialisées pour les personnes en situation de handicap : par exemple, achat de 10 000 masques textiles réutilisables et don de 12 000 masques chirurgicaux stockés suite à la précédente pandémie H1N1.

2. Un soutien logistique et l’apport d’expertise par :

  • l’achat de matériel pour 10 hôpitaux dont 5 respirateurs ;
  • la capacité à convertir rapidement des hôtels ou d’autres infrastructures en hôpitaux ;
  • la mise à disposition d’ingénieurs auprès de start-up implantés sur les territoires ;
  • la mobilisation et l’adaptation de l’appareil de production des entreprises pour le développement de nouveaux respirateurs.

 

3. Un soutien à la population par :

  • le déploiement de 400 tablettes dans 47 établissements dans 30 départements en lien avec la Fondation des hôpitaux de Paris – Fondation de France. La Fondation ENGIE a voté un complément de budget pour 300 tablettes supplémentaires ;
  • la mise à disposition de groupes électrogènes pour l’accueil d’urgence des populations sans domicile fixe ;
  • la livraison d’ordinateurs pour les enfants scolarisés en zones d’éducation prioritaires ;
  • un soutien au Samu Social et à la Croix Rouge pour répondre à l’urgence ;
  • la mise à disposition, gratuitement, de sa plateforme numérique permettant de fédérer les services aux seniors pour affirmer sa solidarité avec l’ensemble des institutions publiques et para-publiques (collectivités, OPH, EHPAD…) qui font face à l’isolement accru des personnes âgées en période de confinement ;
  • l’extension du dispositif pédagogique J’Apprends l’Energie (JALE) à 4,5 millions de particuliers (adapté aux élèves du primaire au lycée, JALE offre gratuitement aux enseignants et aux professionnels de l’orientation des outils et ressources pédagogiques divers -serious games, escape games, fiches pédagogiques…- autour de l’énergie et de ses métiers).
Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email