lundi 10 décembre 2018
23 novembre 2018

TER à hydrogène: les Régions se prononceront début décembre

transport, train, hydrogène, TER, régions, lignes, carteLe député de la Gironde Benoit Simian a remis le 22 novembre 2018 les conclusions de sa mission sur le verdissement du parc ferroviaire, qui examine en particulier la possible mise en place de train à hydrogène pour l’offre TER à l’horizon 2022. Les Régions se réjouissent de la remise de ce rapport, qui va alimenter les réflexions en cours pour améliorer le bilan carbone du transport ferroviaire.

Aujourd’hui, seulement 56% des TER circulent sur des lignes électrifiées en France. Le train à hydrogène est l’une des options qui permettra de sortir du diesel et d’améliorer le bilan carbone du transport ferroviaire.

Ce saut technologique est stratégique pour les Régions, autorités organisatrices de transport de plein exercice dont le rôle doit encore être renforcé par la prochaine loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Le verdissement des TER constitue aussi un enjeu essentiel dans le cadre de l’ouverture à la concurrence des lignes régionales à partir de 2019.

Régions de France a donc été associé tout au long des travaux du député Simian. Elles ont en particulier pu identifier un certain nombre de lignes qui pourraient accueillir les premiers trains hydrogène. Dans la foulée de la remise de ce rapport, SNCF et les Régions tiendront début décembre une réunion commune, en présence d’Alstom et du député Simian. Cette réunion sera l’occasion pour les Régions qui le souhaitent de s’engager dans l’expérimentation du train à hydrogène dès 2022, en suivant les préconisations du rapport.

CP TER hydrogene 22112018

Rapport du depute Simian

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *