mardi 16 octobre 2018
21 décembre 2017

Les Régions se retirent de la concertation sur l’apprentissage

Les Régions ont annoncé le 21 décembre 2017 leur retrait de la concertation gouvernementale sur la réforme de l’apprentissage, pour s’opposer à la décision du gouvernement de privatiser cette formation initiale en la confiant aux branches.

Le président de la Commission Emploi, Formation professionnelle et Apprentissage de Régions de France David Margueritte et la présidente de la Commission déléguée Apprentissage Georgette Bréard ont lu la déclaration suivante lors d’une séance de la concertation:

«Nous avons mis un terme ce matin à notre participation à la pseudo-concertation organisée par le Gouvernement dans le cadre de la réforme de l’apprentissage.

« Conformément à la ligne arrêtée par le Président de Régions de France Hervé Morin et l’ensemble des Présidents de Région, les Régions se retirent d’une concertation totalement factice et qui confine désormais à la mascarade avec une position non démentie depuis l’article des Échos vendredi dernier.

« Le gouvernement a arrêté sa ligne depuis le début du processus : la privatisation pure et simple de l’apprentissage par son transfert aux branches professionnelles.

« La concertation officielle organisée par le gouvernement est d’autant plus discréditée qu’aucun partenaire ne croit sérieusement à son utilité et que la partialité de sa Présidente ne fait aucun doute.

« La position des Régions dans les groupes de travail a pourtant fédéré très largement la plupart des partenaires de l’apprentissage qui souhaitent une grande réforme mais refusent avec nous que la révolution copernicienne voulue de la Ministre ne se termine en expérimentation hasardeuse.

« La réforme se joue ailleurs que dans des groupes de travail où la discussion est impossible, le débat proscrit et le dialogue faussé. »

 

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *