vendredi 19 juillet 2019
9 juillet 2019

Les Régions partenaires de la charte d’accueil des étudiants en santé dans tous les territoires

Suite à la signature de la « Charte d’accueil des étudiants en santé dans tous les territoires » sur le Salon SantExpo, à Paris, le 8 juillet 2019, les signataires dont Régions de France, officialisent leur partenariat.

Convaincus que la réforme des études en santé est une opportunité pour améliorer la répartition des étudiants quelle que soit leur formation en santé, et donc à terme des professionnels de santé dans les territoires: les organisations représentatives des étudiants en santé, la Fédération Hospitalière de France, les conférences hospitalières, les représentants des instituts de formation paramédicale et de leurs directeurs, l’Association des Maires de France et des Présidents d’intercommunalité et Régions de France, avec le soutien de la conférence des doyens, ont souhaité partager les bonnes pratiques en matière d’accueil des étudiants et s’engager pour que tous les territoires, en fonction de leurs ressources, puissent proposer un accueil adapté et attractif. Ces engagements ont été formalisés dans la « Charte d’accueil des étudiants en santé dans tous les territoires ».

La qualité de l’accueil en stage, un facteur favorisant l’attractivité pour les professionnels de santé.

La charte d’« Accueil des étudiants en santé dans tous les territoires » a pour ambition de formaliser les modalités d’accompagnement des parcours de formation des étudiants en santé à l’échelle territoriale, avec toujours pour objectif premier la qualité pédagogique des stages. Structurée en cinq chapitres – l’accueil, la formation, l’hébergement, l’implication des étudiants dans le territoire et l’évaluation, elle présente les 16 engagements des parties prenantes, engagements respectant le principe d’équité entre les territoires.

L’hébergement territorial en santé, condition du bon accueil des étudiants

Les parties prenantes à la charte se sont plus particulièrement engagées à favoriser l’hébergement territorial. Cet hébergement trouve sa concrétisation dans les internats hospitaliers ouverts aux étudiants en santé en stage dans le territoire et au travers de logements dont l’accès est facilité par les collectivités locales.

Une démarche qui a vocation à s’étendre aux autres acteurs de santé

Cette démarche devra dans sa déclinaison locale s’appuyer sur un projet d’attractivité territoriale formalisé au sein du projet territorial de santé, et le cas échéant du contrat local de santé, associant l’ensemble des acteurs, à savoir les établissements de santé ; la faculté ; les instituts de formation et écoles ; les organisations territoriales des soins primaires ; les collectivités territoriales et les représentants des organisations étudiantes.

Cette initiatrice novatrice et ancrée dans l’esprit de la réforme du troisième cycle sera l’occasion de favoriser la découverte des territoires par les étudiants en santé mais également d’initier des réflexions dans une démarche d’interprofessionnalité dès le début des études en santé.

Les signataires

l’Association Régions de France, ISNI, ISNAR-IMG, ANEMF, FNSIP BM, ANEPF, FNEK, FNESI, ANESF, FHF, la conférence des directeurs généraux de CHU, la CNDCH, la conférence des PCME de CHU, des PCME de CH et la conférence des PCME de CHS, le CEFIEC, l’ANDEP, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité.

Charte accueil des étudiants a l’echèlle territoriale signée

Partager cet article :

About msakho

  • Email