lundi 19 novembre 2018
20 février 2018

Régions de France refuse la mort de la politique de cohésion après 2020

 

Régions de France accueille avec une grande inquiétude les orientations relatives au budget de l’UE pour l’après 2020 dévoilées mercredi 14 février 2018 par la Commission européenne.

L’association représentative des Régions françaises estime, en effet, que les orientations de la Commission européenne pourraient notamment conduire à remettre en cause les deux grandes politiques européennes historiques à fort impact territorial que sont la politique agricole commune et la politique de cohésion.

Régions de France regrette en particulier le fait que la Commission européenne envisage la fin pure et simple de la politique de cohésion dans une majorité des pays européens comme une des orientations possibles pour l’après 2020.

Dans cette configuration et à quelques jours d’une réunion stratégique du Conseil européen, Régions de France souhaite rappeler l’attachement fondamental à cette politique qui constitue la principale politique européenne de soutien à l’investissement dans plusieurs domaines clés pour la compétitivité de l’Union : innovation/recherche, numérique, transition énergétique, formation professionnelle et emploi….

Plus de 15 milliards d’euros de soutien à l’investissement

A ce titre, il convient de rappeler que la politique de cohésion représente en France plus de 15 milliards d’euros de soutien à l’investissement sur la période 2014/2020.

Régions de France considère dès lors que la politique de cohésion ne peut devenir la variable d’ajustement du futur budget européen pas plus qu’elle ne peut devenir un outil pour faciliter les réformes structurelles que les Etats membres ont à accomplir au cours des prochaines années dans un certain nombre de domaines qui leur incombent (réforme de l’Etat, réforme du marché du travail…).

Comme les seize Länder allemands, les Régions françaises appellent donc la Commission européenne et le gouvernement français à soutenir la poursuite après 2020 d’une véritable politique politique de cohésion pour toutes les régions européennes au regard des enjeux de compétitivité d’une part, de cohésion économique, sociale et territoriale pour l’ensemble du continent européen d’autre part.

20180221 CP budget europeen

L’Union européenne au coeur des territoires

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *