mardi 25 avril 2017
29 mars 2017

Régions de France et Initiative France intensifient leur coopération

emploi, RH, collectivités, HoRHizonsRégions de France et Initiative France, 1er réseau associatif français de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise, viennent de signer une convention nationale de partenariat. Elle va permettre de renforcer les relations entre les deux acteurs et d’affirmer leur volonté commune de soutenir la création, la reprise et le développement des entreprises.

« Cette convention est la concrétisation des relations fortes qui existent entre Régions de France et Initiative France, ainsi que le soutien des Conseils régionaux aux plateformes et aux  coordinations régionales du réseau Initiative France. Régions de France, marque avec cet accord, sa volonté de pérenniser et renforcer l’action du premier réseau d’accompagnement et de financement des créateurs d’entreprises de France et je m’en félicite» indique Philippe Richert, Président de Régions de France, ancien Ministre.

Cet accord signé le 29 mars par Philippe Richert et Louis Schweitzer, Président d’Initiative France, est un signal positif pour le dynamisme  économique  du pays,  alors que les Régions se sont vues devenir cheffes de file de la compétence économique par la loi NOTRe. Il témoigne de la volonté des partenaires de réaffirmer leurs ambitions partagées pour  l’entrepreneuriat et l’emploi en soutenant  à la création, la reprise et le premier développement des petites entreprises dans les Régions. Celles-ci ont maintenant  la compétence exclusive en matière d’aides aux entreprises et d’accompagnement dans leurs stratégies de développement, et les 224 plateformes locales d’Initiative France sont des acteurs de proximité essentiels et  efficaces pour  déployer  une partie des axes de la politique  économique régionale.

Les deux partenaires s’engagent aujourd’hui à intensifier leurs liens.

«La collaboration avec Régions de France permettra à notre réseau de coordonner mieux encore ses actions au service des créateurs d’entreprise en adéquation avec les priorités des politiques régionales » précise Louis Schweitzer, Président d’Initiative France.

Aux termes de cet accord, il est notamment prévu que :

  • Régions de France  soit invité au  conseil d’administration d’Initiative France pour faciliter l’échange d’information et une meilleure adéquation des orientations prises par le réseau avec les politiques régionales ;
  • Régions de France valorise au sein de la commission développement économique ou au travers des groupes de travail associés, l’offre de service et les résultats obtenus par Initiative France;
  • Région de France facilite les décisions locales de financement des communes et intercommunalités qui sont aujourd’hui des partenaires majeurs d’Initiative France.
     
    A propos d’Initiative France
    L’ambition d’Initiative France depuis 30 ans est de maintenir et de créer des emplois sur tous les territoires en facilitant l’accès à la création d’entreprise. Le défi en 2017 est toujours de permettre à chaque personne qui a envie d’entreprendre, de construire un projet solide et d’obtenir les moyens nécessaires pour le réaliser et le développer, que ce soit pour créer son emploi, pour lancer ou reprendre une entreprise qui grandira.

    Les 222 plateformes du réseau Initiative France financent chaque année avec un prêt d’honneur plus de 20 000 entrepreneurs, dont 61 % sont sans emploi, pour créer et reprendre plus de 16 000 entreprises qui créent plus de 44 000 emplois soit 2,5 emplois dès la première année. 55 000 entrepreneurs sont en cours de suivi et 9 000 sont actuellement parrainés.
    En 2016, 186 millions d’euros de prêts d’honneur ont fait levier sur plus d’1 milliard d’euros de prêts bancaires. Ces associations locales très intégrées dans leur territoire, s’appuient sur 940 collaborateurs et 16 000 bénévoles dont 4 640 parrains venus de l’entreprise pour accompagner les nouveaux entrepreneurs.
    L’association de l’accompagnement, du prêt d’honneur et de la bancarisation permet à ces entreprises d’enregistrer un taux de pérennité de 90% à trois ans, contre un taux national de 71%. (source INSEE).

    En savoir plus sur : www.initiative-france.fr
    Retrouvez Initiative France sur Twitter : @InitiativeFR

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *