samedi 04 juillet 2020
19 février 2020

Lettre ouverte à Emmanuel Macron à la veille du Conseil européen sur le budget pluriannuel de l’Union

Dans un courrier commun adressé à la veille du Conseil européen sur le budget pluriannuel de l’Union, les présidents François Baroin (AMF), Dominique Bussereau (ADF), Renaud Muselier (Régions de France) et Younous Omarjee, Président de la commission de la politique régionale du Parlement européen, alertent le Président de la République sur “les conséquences désastreuses” pour les territoires des baisses de la politique agricole commune et de la cohésion.

“Nous n’ignorons pas la difficulté que représente de trouver ce compromis entre les Etats-membres dans un contexte marqué par les contraintes budgétaires et le Brexit. Mais il ne pourrait être acceptable que le compromis qui se dégage s’opère dans le sacrifice de la politique agricole, et tout particulièrement de la politique de cohésion, si importante pour nos territoires”, écrivent les quatre signataires.

Les Présidents constatent que la proposition publiée en amont du conseil européen “n’est pas favorable aux Régions françaises, et en particulier aux Régions moins développées”.  Ils invitent notamment Emmanuel Macron à “défendre à l’euro près les futurs budgets FEDER, FSE, FEADER, FEAMP, Interreg des régions françaises d’outre-mer et des Régions françaises en transition” et s’inquiètent également de la “diminution des taux de co-financements proposés pour toutes les catégories de Régions”.

Les trois associations membres de Territoires Unis et le Président de la Commission du développement régional disent compter sur l’engagement du Président de la République lors du Conseil européen et l’assurent de leur “mobilisation pour accompagner la France dans ces efforts”. Pour eux, « diminuer le budget de la cohésion, ce serait donner crédit à tous ceux qui combattent le projet européen ».

Le courrier au Président de la République-PDF

Le communiqué de presse-PDF

Renaud Muselier et Younous Omarjee à Bruxelles le 19 février 2020

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email