19 février 2019

L’engagement des collectivités locales françaises : un levier pour le développement d’Haïti

L’ONG humanitaire française ACTED, partenaire de Régions de France, est mobilisée en Haïti depuis 2004. Avec le soutien des collectivités locales françaises et d’autres partenaires, l’association a développé de nombreux programmes en soutien aux communautés affectées.

 

ACTED a notamment porté une réponse d’urgence cruciale pour les territoires affectés par Matthew, travaillant également, avec les Régions et Départements français, à la reconstruction des infrastructures collectives et des services essentiels.

La saison cyclonique en Haïti est terminée, heureusement sans catastrophe pour cette année. C’est l’heure de se consacrer à des solutions durables pour un pays qui a besoin de stabilité !

Des logements sûrs et durables : un préalable à un développement durable

 

Dans le processus de reconstruction, permettre aux populations affectées d’accéder à un logement sûr et digne est clef pour leur sécurité, tant physique que morale, mais constitue aussi une condition nécessaire pour permettre la relève et la résilience des Haïtiens. Forte de son expérience et du lien développé auprès des communautés locales, ACTED a ainsi lancé un programme ambitieux de co-construction de logements durables. ACTED entend ainsi fournir des logements durables à 239 ménages, soit 1500 personnes des communes de Dame-Marie, Anse d’Hainault et les Irois qui restent aujourd’hui sans habitation.

Haïti est une île de plus en plus affectée par les risques de cyclones et les chocs naturels, conséquences du changement climatique. La population et les territoires de l’île des Caraïbes se relèvent progressivement après avoir fait face à la crise de choléra et à l’ouragan Matthew. Celui-ci a violemment frappé le Sud-Ouest de l’île en octobre 2016, provoquant des dégâts considérables sur les infrastructures et les habitations, particulièrement dans le département de la Grand’Anse, dans les zones côtières et dans les terres, où l’intégralité de la population a été affectée par le désastre.

 

Acted; Haïti

 

L’engagement des collectivités locales françaises : un levier pour le développement d’Haïti

 

Les collectivités territoriales françaises sont investies auprès de leurs homologues haïtiens depuis 1991. Elles se sont particulièrement mobilisées dans les situations d’urgence, après le terrible tremblement de terre en janvier 2010 ou à la suite du passage de l’ouragan dévastateur Matthew en 2016. Au-delà des marques de solidarité lors des catastrophes, elles sont surtout des acteurs fidèles du développement des territoires, en soutenant de nombreux programmes mis en œuvre par les acteurs sur place. Plus d’une trentaine de partenariats sont actuellement actifs entre collectivités françaises et haïtiennes ainsi que 63 projets de coopération décentralisée, pour l’essentiel en matière de développement local et de francophonie.

« Par l’intermédiaire d’ACTED, le Conseil Régional de Bretagne a pu réaffirmer son engagement local en soutenant dans l’urgence les populations affectées par le passage de l’ouragan Matthew en 2016. » Les Conseils Régionaux Bretagne et Bourgogne Franche-Comté

Un projet alliant participation inclusive et durabilité

 

La démarche est inclusive et associe les habitants (ainsi que les autorités locales et administrations nationales) dans le processus de décision et de construction de ces logements. Ceux-ci seront durables avec des éléments parasismiques et para cycloniques pour résister à de prochaines catastrophes climatiques. Ces habitations s’inscrivent dans le plan national du pays et respectent les techniques de construction locales, permettant ainsi aux populations de se réapproprier facilement leur logement, une fois construite.

« Lors du passage de Matthew, l’accès à l’eau potable de la ville de Jérémie a été très largement compromis. Avec le soutien des agences de l’eau, du Conseil Régional d’Île-de-France et d’UNICEF, les équipes d’ACTED ont construit un nouveau système d’approvisionnement en eau potable durable dans un quartier aux vulnérabilités accrues, doté d’un organe de gestion et d’un système de tarification, inscrivant ainsi une approche durable dans une réponse post-urgence. » Emilie Bernard, Directrice pays d’ACTED en Haïti, 2017

L’engagement des collectivités françaises est essentiel afin de mener à bien ce projet et offrir à 1500 personnes un avenir durable. Nous sommes à votre disposition pour vous présenter le projet et envisager avec vous les pistes de coopération possible ! Contact :

 

Convention de partenariat

Partager cet article :

About msakho

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *