lundi 21 octobre 2019
16 avril 2019

Notre-Dame: les Régions mobilisées

Les Régions de France partagent la douleur des Franciliens devant la catastrophe de Notre-Dame de Paris, cœur battant de notre pays. Depuis l’incendie qui a ravagé la cathédrale, toutes les Régions sont mobilisées pour participer à la reconstruction.

Plusieurs Régions ont annoncé des aides d’urgence dans les heures qui ont suivi l’incendie. Première touchée, la Région Île-de-France va débloquer 10 millions d’euros pour la reconstruction, a annoncé la présidente Valérie Pécresse.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée quant à elle à hauteur de 2 millions d’euros pour la stabilisation et la reconstruction. De leur côté, les élus de la Région Occitanie, réunis ce vendredi 19 avril ont approuvé une aide exceptionnelle de 1,5 millions d’euros pour la reconstruction. La Région s’associera à la conférence internationale des donateurs proposée par la maire de Paris.

Les Régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Grand Est voteront elles aussi des aides financières lors de leurs prochaines réunions, ont annoncé leurs présidents. Jusqu’à la Région Réunion qui a annoncé “une aide exceptionnelle (…)  pour engager un grand projet de reconstruction de Notre Dame de Paris”.

A plus long terme, certaines Régions proposent d’ores et déjà leur soutien au chantier de reconstruction à travers leurs formations et leurs entreprises spécialisées dans la restauration du patrimoine, dans le cadre de leurs compétences orientation, formation et développement économique. Le défi: orienter les jeunes vers des métiers du bâtiment aujourd’hui en pénurie de main d’oeuvre, comme couvreur ou charpentier.

Hasard du calendrier, dix jours avant l’incendie de Notre-Dame, le président de Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset avait justement annoncé un plan régional d’investissement exceptionnel de 46,4 millions d’euros pour le Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin (Creuse). Premier lycée du bâtiment créé en France, cet établissement de 460 élèves est le tête de file du campus des métiers et des qualifications “Construction durable et éco-réhabilitation” de Nouvelle-Aquitaine.

Pour sa part, le Président de la Région Grand Est Jean Rottner a proposé le 18 avril au gouvernement la création d’un “e-cfa des métiers du patrimoine”, ainsi que des “mesures spécifiques dans l’orientation des jeunes” et l’ouverture des métiers du patrimoine à la formation professionnelle.

La Région Normandie et sa filière bois ont aussi proposé leur aide à l’important ouvrage à venir. “Comme ils l’ont montré pour la passerelle du Mont Saint Michel ou la construction de l’Hermione, les professionnels normands savent se mobiliser pour les grands défis”, rappelle la Région dans un communiqué.

Autre Région “au patrimoine exceptionnel”, Centre-Val de Loire  soutient les entreprises spécialisées dans la restauration des monuments historiques et les jeunes en formation à ces métiers du patrimoine, taille de pierre, charpente, couverture, au sein des CFA et des lycées professionnels.

En attendant, les Régions invitent tous nos concitoyens à apporter leur contribution à la reconstruction de Notre-Dame via les souscriptions recensées ici

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *