samedi 22 septembre 2018
12 juillet 2018

Conférence nationale des territoires: l’erreur de diagnostic du Premier ministre

Le Premier ministre commet une erreur de diagnostic s’il pense que le problème entre les collectivités locales et le gouvernement se limite à la question de la contractualisation financière.

Pour les Régions, qui partagent ce diagnostic avec les Départements et les Communes, la question
essentielle est celle de la recentralisation rampante depuis un an dans notre pays. Malgré le
discours girondin du Président de la République, le jacobinisme est à l’oeuvre tous les jours dans
les actes de son gouvernement.

Il n’y a de la part des Régions aucune posture politique. Comme le chef de l’Etat, nous ne voulons
que le redressement du pays.

Les Régions attendent un geste de l’exécutif pour renouer le dialogue. La révision constitutionnelle
et les lois organiques sont le bon vecteur pour donner plus de libertés locales et de pouvoir de
différenciation aux collectivités. Et pour leur permettre d’agir plus efficacement au service de nos
concitoyens.

12072018 CP CNT

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *